S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Unlight - "Sulphurblooded"

Unlight - "Sulphurblooded"
chronique Unlight - Sulphurblooded
7.5/10 0
Acheter Unlight Sulphurblooded sur Amazon

CD album CD album (46"18)

 

Style musical : 

Black Metal

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1. Sulphurblooded
2. Dead All Thing Will
3. Sic Transit Gloria
4. Pale Rider - Pale
5. Become an
6. Sound Forth the Trumpet...That Shall Never Call
7. Invictus
8. Dead All Thing Will Be (Part II)
9. By the Seventh Spell - A Blackthrash
10. Deine Waffen zu meinen Füßen

 

Label : 

Massacre Records
Dans le même style :
1349 - Liberation

Amis de la mandale, la mandale vous appelle! Et aujourd'hui ça va être du qui-tape grâce à Unlight. Certes, ces Allemands ont un blase éminemment moisi mais lorsqu'ils vous auront ramoné les tuyaux avec leur Brutal Black de derrière les fagots, vous en redemanderez! Rapide, puissant, ivôl, bestial et imposant, allez hop on y va en route pour l'aventure!

 

Pourquoi tant d'enthousiasme pour une rondelle qui n'apporte rien de foncièrement novateur? Simplement parce que la tambouille de ces Boches est purement jouissive, méchante et qu'elle décrasse et désinfecte du sol au plafond. Jubilatoire, gratuit et ça ratatine à bride abattue. Unlight prêche un Brutal Black Metal ultra efficace qui n'a qu'un seul but: en foutre plein les mirettes de son auditeur. De ce point de vue là, on ne peut penser qu'au Marduk époque World Funeral. Du blast, de la rage et un aspect grandiose et imposant qui parfois flirte avec le mégalo. Unlight déboule et mitraille de partout sans jamais avoir peur d'en faire trop. Tous les compteurs sont dans le rouge, les riffs vous retroussent les feuilles, la batterie vous fendillera les os et les vocaux vous feront mal à l'œsophage. Finesse, tendresse, douceur...

 

Malgré son aspect de bourrin bourru Unlight ne se contente pas de cracher à la gueule du monde son amour immodéré pour la vitesse et la furie. Ce groupe sait s'aérer d'un léger souffle Thrashy plus éthéré. C'est d'ailleurs ce feeling Old School qui rembourre le côté jouissif de Sulphurblooded, ça vocifère et satanise dans tous les sens, ça zouke entre Tsjuder et Dark Funeral mais on mosh à s'en dévisser les cervicales comme si l'on galopait sur les plaines labourées par Grimfist ou les derniers très Crusty Impaled Nazarene. Joussif, vous dis-je! Encore plus lorsque le groupe enfile en douce quelques oripeaux gorgés du Death Metal de Myrkskog...

 

Vous l'aurez compris, Unlight ne fait pas dans le Black Metal mièvre, point de guimauve ni d'introspection maniaco-depressive. Ici, on ne se regarde pas le trou d'balle dans un miroir, Unlight envoie la purée et a la main leste sur tout ce qui est piment. Non contents de souffleter les joues, ces bougres les empoisonnent. Derrière l'avalanche de Brutal Black Metal hargneux qui nous tombe sur le groin, on sent que Unlight a truffé sa musique de plans plus vicieux, plus alambiqués. On retrouve serpentant tout au long de ce disque l'atmosphère qui régnait sur les vieux Belphegor. Etourdissant, ébouriffant, majestueux.

 

Brutal jusqu'au trognon, jouissif de partout, puissant et intense, Unlight démoule-là un album épatant. Sans fioriture, juste une véritable décharge de rage appuyée par une prod' titanesque qui rend hommage aussi bien à la batterie épileptique qu'aux solos terribles, une ambiance pleine de verve et de patate: non, pas besoin de tourner autour du pot: Sulphurblooded est juste un très bon album. Rien de plus, rien de moins.

photo de Cobra Commander
le 07/06/2011

Commentaires

slipman

slipman le 07/06/2011 à 09:43:59

IP : 82.243.214.18

"Ici, on ne se regarde pas le trou d'balle dans un miroir"

expression qui rentre ds mon best of cobra

Cobra Commander

Cobra Commander le 07/06/2011 à 15:01:27

IP : 92.103.149.251

Ha? Y a un best of Cobra?

Fichtre...

Enfin, merci quand même! :)

Monceau-Fleurs

Monceau-Fleurs le 09/06/2011 à 01:06:03

IP : 78.242.187.64

Cobraaaaaaa jjeeeetttaaaaiiiiimmmmeeee ppppppuuuuuuutttttaaaaaaiiiiinnnnn ddddeeee mmmandallleee ce truc!
Moi qui vais encore aujourd'hui au brutal death tout doucement avec les gants et à la bonne distance, brutal black semble se soucier très peu de ces subtilités et se fraye le chemin à coup de blasts dans mes neurones (ramollies par le cure annuel au black de toute espèce faut croire!).
Je le veux celui là !

Pour le BestOf - j'ai bien peur qu'il est peu probable qu'il en existe car en réalité, pour obtenir des pures pépites, il suffit de prendre n'importe quelle chronique signée gros méchant, l'épurer en supprimant 2 ou 3 phrases en français conventionnel et là on a un florilège des expression à se faire un torticolis de l'imagination.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Lodz - Something in us died

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016