S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Watch Me Bleed - "Souldrinker"

Watch Me Bleed - "Souldrinker"
chronique Watch Me Bleed - Souldrinker
6,5/10 0
Acheter Watch Me Bleed Souldrinker sur Amazon

CD album CD album (45:40)

 

Style musical : 

Thrash/Death groovy et virtuose

 

Année : 

2009

 

Tracklist :

1. Rise
2. Bloodred Rain
3. SixSixSeven
4. Where Darkness Hides
5. The End of Everything
6. Dead Sky, Black Sun
7. The Game is On
8. Burn Down Hope
9. All Red Roses Die
10. Jackhammer
11. The Bleeding Chalice

 

Label : 

Silverwolf Production
Dans le même style :
Mortuary - Nothingless than Nothingness

Voici une autre prod’ de ce petit label underground allemand : Silverwolf Production. Étant basé à Munich, celui-ci s’occupe de pas mal de petites formations allemandes comme Black Through Bleeding, The Retaliation Process et, celui qui nous intéresse ici : Watch Me Bleed. Sauf que ce dernier est en fait autrichien, originaire d’Innsbruck à la frontière allemande.

Les sorties de ce label sont toujours plus ou moins dans la même veine, c’est-à-dire un metal moderne parfois plus ‘’core’’, parfois plus ‘’groove’’... Watch Me Bleed offre une musique entre le Death, le Thrash avec des compos bien accrocheuses. En y regardant de plus près on se dit qu’ils ont plutôt intérêt à assurer car le combo n’est pas composé de n’importe quels boulards : le batteur joue également chez Symphorce ainsi que le gratteux, qui lui est également dans les rangs de Mystic Prophecy.

Avec ces deux là issus de formations plus axées Power/Speed metal, ils ont normalement toutes les cartes en mains pour nous offrir une musique de haute volée !

 

Et dans les faits, je dois dire que c’est plutôt bien fouttu, c’est carré et le groupe nous sort en général des parties vraiment intéressantes... Les lignes de gratte sont particulièrement captivantes avec un très bon niveau d’inspiration et un jeu très Heavy metal, ce qui amène beaucoup de fraîcheur dans ce genre de musique. De plus, quand on vient d’un milieu Power metal, on a souvent le branlage de manche qui démange, notre ami ne va donc pas se priver et il nous balance des lignes de guitare virtuose agrémentées de soli hauts en couleurs. Ces parties épiques sur une musique généralement très dense donnent une autre dimension à l’ensemble.

 

J’ai l’impression que le guitariste a vraiment été mis en avant dans le mix, il en recouvre même parfois le batteur... Dommage car on se rend compte que lorsqu’il s’agit de s’énerver et d’envoyer des parties qui sautent à la gueule, Steffen Theurer sait également y faire. On peut jouer chez les pointures du Power Metal et savoir donner dans le metal extrême quand il faut ! Même si on connaît le niveau du bonhomme, j’ai le sentiment qu’il aurait quand même pu nous offrir mieux que ça sur cet album... Non seulement il est noyé dans la masse, mais en plus il donne l’impression d’avoir un jeu assez creux, qui manque de densité par rapport à ce qu’on peut attendre de lui.

 

Pour ce qui est du chant, le groupe a réparti les tâches sur deux chanteurs : un pour les screams et l’autre pour les growls, grunts... Ce dernier est, contrairement aux autres, issu de la scène Death metal et tient le même poste chez deux autres formations. Les passages gutturaux sont donc de bonne facture, cependant certains passages plus criards manquent de conviction... A côté de ça, on a affaire à une vraie diversité vocale qui recouvre un bon panel d’atmosphères et d’émotions.

Watch Me Bleed nous fait le plaisir d’inviter sur le dernier morceau Andy B. Frank de Brainstorm qui vient nous balancer son chant épique et grandiloquent sur un morceaux du même calibre qui dure 7 minutes ! On a également droit à la présence sur l’album de Nemesis de Eigensinn et Constantine de Mystic Prophecy et The Descending.

 

C’est donc un album plutôt bien fouttu que nous offre là ce combo de stars germano-autrichiennes ; le principal intérêt de cette album, à mon sens, reste les lignes de grattes qui sont d’une virtuosité captivante et du plus bel effet dans un contexte metal ‘’extrême’’. Pour le reste, c’est bien branlé mais j’ai quand même eu un peu de mal à y prendre goût...

photo de Domain-of-death
le 16/02/2011

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID au Paloma à Nimes le 1er octobre 2016 : 2 places à gagner !

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Flayed - Symphony for the flayed

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique