Acédia - Fracture

Chronique CD album (39:59)

chronique Acédia - Fracture

Une nouvelle fois, le Canada, et plus particulièrement de Québec, est un pourvoir de qualité de Metal Noir. Après deux premiers albums publiés de manière indépendante, ce nouvel opus est pris en charge par les très actifs français Acteurs de L'Ombre. Quatuor devenu trio, la présence du très demandé Cadavre (cliquez sur son nom pour accéder à son CV) à la batterie confirme le fait que de ce côté de l'Atlantique aussi les bons batteurs se font rares et multiplient les participations à différents groupes.

 

Acédia pratique un Black Metal véloce et glacial comme le cœur de l'hiver québécois. Dissonant, il se place entre les traditions scandinaves de la fin des années 1990 (Tsjuder...) et celle plus récente défendue par des formations comme Au-Dessus ou Deathspell Omega. Comme bon nombre de ses compatriotes, Pascal Landry a choisi de s’exprimer en français. D’ailleurs sa prestation est des plus convaincante pleine de fiel, de rage et de misanthropie. Il se montre particulièrement terrifiant dans son rôle, ce qui renforce le caractère dense et brut qui se dégage des six titres.

 

Même si l'intensité, étouffante et mortifère, ne faiblit pas un instant, le groupe ne s'interdit pas d'avoir recours à des éléments mélodiques, en particulier au travers de leads de guitare, technique sans en avoir l'air. Acédia distille un Black intelligent sans être prétentieux mais empli de morgue inhérente au style pratiqué. Les quelques passages plus lents et lourds permettent de faire jouer les contrastes et renforcer les passages plus rapides : écoutez les six minutes de « L'Inconnu », vous rendrez compte que le batteur n'est pas là pour faire de la figuration.

 

Blaxt beats, shrieks, riffs en tremolo, Acédia ne cherche pas à renouveler le genre mais son Black Metal sait s'affranchir de la codification à l’extrême qui souvent l'enrobe. C'est pour cette raison que je parlerai pour Fracture d'avant-garde, dans la sens où groupe cherche à repousser ses limites.

 

photo de Xuaterc
le 18/01/2023

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements