almond's drive - Anger and grace

Chronique CD album (35 minutes)

chronique almond's drive - Anger and grace
Get you pogo shoes on, qui se télécharge ici, avait déjà jeté un pavé dans le Rhône.
Les lyonnais d' Almond's drive avaient alors mis un sacré coup de fouet au punk-rock français.
Leur recette était simple : faire du punk-rock à l'américaine.

Que cela plaise ou pas, ça avait au moins eu le mérite de montrer que le 69 avait de l'énergie à revendre.
Aujourd'hui pour un second album on attendait un peu plus de recherche musicale qu'un copier coller d'outre-Atlantique.

Bon...et bien...c'est raté.
On se retrouve avec des morceaux rappelant indéniablement Pennywise ("Scream fall and breathe") ou Green Day ("Under my son") ou encore Anti-flag pour la touche old school.
Mais le grand ensemble sonne Punk-rock pour ado : les paroles ne vont pas faire dans la recherche poétique ("I was a punk-rocker before I met your mother").
Mais l'ensemble tient malgré tout la route sur la durée.
Il y a bien quelques morceaux en deçà (comme "Rockside") plus dignes d'un groupe de lycéens que de keupons trentenaires.

La recette du groupe n'est pas un secret :
Un chant rauque associé à un autre plus mélodique ("Rise" ou "The leaving" parmi d'autres exemples) ou alors le soutien du chant par des chœurs.
Par dessus rajoutez quelques riffs bien sentis, un tempo rapide toujours dans une ambiance à l'américaine. Le tout est agrémenté de quelques soli passagers ("Puddle of sick") mais le groupe ne dépasse jamais les 4 minutes par titre.
La basse ("Taste my poison") est évidemment très audible au milieu de ce fracas qui s'achève sur l'excellent "Spécial cow" suivi de "Celtic song" (à la Dropkick Murphys version "posés" ou Flogging Molly) après un court silence.

Sur ce dernier exercice nous préférerons les compositions des irlandais (d'origine), mais cela n'enlève en rien la bonne humeur qui se dégage de ce Anger and grace et qui en fait un bon album, vivant mais ne brillant pas par son originalité ou sa recherche...
photo de Tookie
le 13/01/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements