Black Ink Stain - Incidents

Chronique Vinyle 12" (35:34)

chronique Black Ink Stain - Incidents

On va la faire courte.

 - It was recorded, mixed and mastered by David Weber at Studio des Forces Motrices (Drive Blind, Tantrum, Condense, Portobello Bones...) -

 

Black Ink Stain est un trio basé à Clermont-Ferrand. Si on plonge plus de 30 ans en arrière, on va les situer du côté de Chicago ou un peu plus à l'ouest des Etats-Unis. Des gars un peu patibulaires, en chemise à carreaux et casquette visé sur le crâne font un barouf du tonnerre dans la cour d'une usine de confections de pièces mécaniques pour moteurs. Les mains sont sales, les accords aussi et diantre que ce batteur est un animal !

Pourtant, c'est le groupe d'un jeune un peu mal dans sa peau, qui ne s'est jamais remis d'avoir des parents hippies, qui va rafler la mise... un peu plus à l'ouest.

 

Unsane, puisqu'on en parle, va marquer durablement le monde du rock ; celui de la scène des gens, pas le made in Hollywood. Et si Vinnie Signorelli n'atteignait pas un âge respectable et 37 ans au service du bruit blanc, il est né le 14 avril 1966, il martyriserait encore ses fûts avec le même bonheur.

 

Black Ink Stain reprend les choses là, où Granit 665 les a laissées en 2010 avec The Fine Art of poisoning. On pourrait parler de transmission vers les fils prodigues pour embellir le propos, il y'a de ça et c'est rudement efficace.

 

Incidents est leur premier album après un ep en 2017 chroniqué ici-même.

 

Pur plaisir !

photo de Eric D-Toorop
le 22/11/2021

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021