Anchor - Captivity Songs

Chronique Maxi-cd / EP (15:25)

chronique Anchor - Captivity Songs

Si le nom de Anchor ne vous dit rien, peut être que les noms de leur camarades de tournées avec qui ils sillonnent actuellement l’Europe, j’ai nommé Verse et I Rise vous semblent probablement plus familiers ! Anchor, pour faire simple et conçis, nous vient de Stockholm, et se compose de 5 suédois Straight Edge férus de Hardcore à tendance bien survoltée garantie sans colorant ni conservateur et autre additif de métal quel qu’il soit. Pour les plus pointilleux, on peut ajouter que cette formation est née des cendres de DAMAGE CONTROL et SET MY PATH, et que la formation se veut engagée dans différentes causes telle que la libération animale, et prône l’anarchie ! Voila pour ce qui est du tirage de portrait, Voici maintenant le temps de présenter leur premier album paru en 2007, Captivity Songs : 5 titres, 15mn, du sans fioriture ni frivolité en guise de présentation ! les suédois s’illustrent dans un Hardcore moderne contestataire des plus efficaces, avec certes une musique qui ne fait pas forcément la part belle à la créativité mais qui sert principalement de support pout faire passer différents sentiments de révolte et d’indignation, ce qui auraient motivé nos protagonistes à d’ailleurs monter ce groupe. C’est en tout cas ce qu’on apprend en parcourant la biographie du groupe, que le concept n’était pas de faire de la musique et d’y accoler ensuite un message, la démarche était justement l’inverse, ce qui s’en ressent dans la passion et la vigueur du porte parole qui s’en donne a gorge déployée !! Même le son et l’agressivité des guitares ne mentent pas sur la détermination et les motivations du combo ! Des distorsions très incisives, un ensemble très compact et simples à la fois, des titres ou la hargne et l’amertume se font ressentir aux travers de ces divers riffs en son saturés ou clairs font qu’Anchor témoigne d’une crédibilité sans faille. C’est d’ailleurs assez rassurant de voir, du moins d’entendre des groupes motivés aussi par autre chose que d’aligner des riffs faire un disque et tourner comme des dingues. Ne vous méprenez pas en allant croire que la partie musicale a été bâclée pour juste se focaliser sur les textes. A mon avis, Anchor nous sert un premier album très prometteur, avec une vigueur des plus convaincante, un message intelligent, et une musicalité qui donne simplement envie de se rallier à leur cause ! Si vous n’y croyiez pas, sachez aussi que pour chaque album acheté, leur label s’est engagé a reverser un euro à différent groupements luttant pour la cause animale et autre organisme investi dans la sauvegarde de la planète. Le prochain Lp est d’ores est déjà au four et écoutable sur leur Myspace !

photo de Biflam
le 14/10/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021