Art of Falling - Extending Behind This Shape

Art of Falling - "Extending Behind This Shape"
chronique Art of Falling - Extending Behind This Shape

Ce premier EP réalisé après seulement cinq concerts par Art Of Falling, les nouveaux rejetons de Several Bleeds (Every Reason To... , Inhatred etc) est une nouvelle trouvaille réservant aux auditeurs quelques surprises.

Bien qu´étant suisse et pratiquant un post-core/noise très typé, c´est visiblement hors de ses frontières que le jeune quintette (formé il y a tout juste deux ans) a trouvé son inspiration. C´est plutôt du coté des suédois de Cult Of Luna et de Burst qu´il faut alors regarder. A l´image de son artwork fort sympatoche, la musique du combo suisse très belle et intense est également sombre et menaçante de part son coté « à vif ».

Semblant toujours au bord de la rupture, le groupe transmet des émotions très fortes, et tourmentées par leur côté faussement calme. Ainsi tout au long des cinq compos que contient cet EP, on y découvre une palette d´émotions riches, grâce au chant écorché de Diego (rappelant parfois celui de Burst), et au subtil mélange de mélodies aériennes et de distorsion menaçante. La production de Julien Fehlmann (Vancouver, Unfold) accentue encore plus l´ambiguïté ombre et lumière des composition du groupe. A la fois claire et profonde, elle nous aide véritablement à entrer dans le voyage proposé par L´art de chuter.

Le nom du groupe collant parfaitement aux ambiances de sa musique, nous sommes littéralement plongé dans cette douce mais épineuse mélancolie à l´écoute de cet EP. La batterie, assez effacée dans le mix permet aux plans de laurent d´être riches et adaptés aux diverses ambiances de la musique du groupe (se démarquant ainsi de la linéarité des plans de Impure Wilhelmina par exemple) et se rapproche plus de Time to Burn; noyant les atmosphères sous les cymbales et les plans hypnotiques (la fin du dernier titre notamment). Le grain des guitares permettent également cette descente vers une sorte de léthargie voluptueuse, alors que la basse au son tout simplement génial nous transporte dans des paysages vierges de toute humanité destructrice. On y retrouve également un coté Isis relativement marqué, dans le longs passages atmosphériques en mid-tempo (bien que la basse ne soit pas aussi ronde que celle de Jeff Caxide).

 

La question principale d´une chronique d´un cd de cette trempe, de ce style, est toujours l´originalité, et les inspirations très/trop marquée de ses prédécesseurs. Mais ici, l´intensité du son d´Art of Falling nous fait oublié ces détails récurrents, tant par la justesse de sa production, que par la qualité des compositions. Il est vrai que les Suisses ont su régurgiter avec précision tout les aspects de cette scène post-core/noise Européenne en y ajoutant une touche américaine; mais ils ont également trouvé avec justesse un son qui leur est propre.

Le très bon label S.B. à encore une fois dénichée une perle rare, futur grand de la scène européenne; et avec leur première livraison, les suisses se sont garantis un bagage plus que confortable pour la suite de leurs aventures. Sans ambitions majeures, cet EP est parfait pour ce qu´il propose à ses auditeurs: sincérité, intensité, beauté faussement calme; et sa durée n´est en rien un handicape, car en à peine une demie heure les émotions se font riches et variées, et on en demandait ni plus ni moins pour un premier jet - fort réussi.

photo de Viking Jazz
le 08/04/2006

1 COMMENTAIRE

Annorexorcist

Annorexorcist le 25/12/2007 à 21:38:48

Un très bon groupe... Encore, et encore Suisse... On ressent bien les airs helvétiques, mais qu'est ce que ça passe bien !
Très bon EP, en attendant leur album.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019