S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives
Impure Wilhelmina : chroniques, discographie, line-up, actus, etc.

Impure Wilhelmina

Impure Wilhelmina en bref

Accès direct

 

Infos générales

pays d'origine du groupe Impure Wilhelmina : Suisse Suisse

Tags musicaux :

#purimpure #posthardcore

Line-up

# Michael (voix/guitare)
# Mathias (bass)
# Christian (guitare)
# Mario (batterie)

Discographie

  • - s/t (7", 1996)
  • - Undressing your soul (Ep, 1998)
  • - Afraid (1999)
  • - 442 (split avec ORDEAL, 2001)
  • - I can't believe I was born in july (2003)
  • - L'amour, la mort, l'enfance perdue (2005)
  • - Prayers and arsons (2008)
  • - Black Honey (2014)

Impure Wilhelmina

Biographie

Impure Wilhelmina est un groupe ou artiste suisse, qui a été chroniqué 5 fois sur le webzine.

Style musical pratiqué, en quelques mots : purimpure, posthardcore

Chroniques du groupe / artiste

Impure Wilhelmina - Radiation (2017)

Impure Wilhelmina - Radiation (2017)

"Est-ce que j'ai bien éteint le gaz ? Ha bah j'suis con, j'suis tout à l'électricité." "Qu'est-ce que ça fait un trou dans un trou ? Hum, alors ça, j'sais pas trop à qui le demander..." Le long trajet séparant mon domicile de mon lieu de travail offre la possibilité de se poser tout un tas de questions existentielles. Il m'arrive aussi d'avoir des interrogations vraiment pertinentes. La dernière en date étant :   Peut-on apprendre à aimer l'art ? 
Doit-on apprendre pour aimer l’art ?
  La tentation d'évacuer ce problème par une réponse franche, directe, négative ou affirmative est naturelle, mais, comme toujours lorsqu'il est question d'art, la nuance est de mise. Sans reprendre le modèle d'argumentation scolaire "thèse / antithèse / synthèse", on peut entamer une petite réflexion en nous penchant sur une oeuvre : le faire sur un album d'Impure Wilhelmina   simplifie même presque le travail.   S'attaquer à la musique des suisses, c'est s'intéresser […]

> Lire la chronique

Impure Wilhelmina - Black honey (2014)

Impure Wilhelmina - Black honey (2014)

Initialement annoncé pour Mars 2013, il aura donc fallu attendre le 14 février pour enfin écouter ce "Black Honey" qui s'est tant fait désirer. De l'impatience était né le désespoir. Et c'est sans doute dans cet état que l'on devient parfaitement réceptif à la musique d'Impure Wilhelmina .    Toutefois, avant de plonger complètement dans la chronique de cet album, il faut rappeler une chose primordiale avec IW . Leurs albums se digèrent à force de temps et d'écoutes, tant ils méritent qu'on leur laisse plusieurs chances. Il faut toujours plusieurs jours voire semaines ou même des mois avant d'apprécier un album. Particulièrement pour "Black honey" . Car je n'ai aucun doute sur le fait que celui-ci sera clivant.   Comme d'habitude on se prend cette violence mélancolique en pleine face. Cette gifle pour laquelle on tend sciemment l'autre joue à chaque piste.  Ce noise morose, ce hardcore dépressif, cette musique aux accents à la fois décadents et […]

> Lire la chronique

Impure Wilhelmina - Prayers and Arsons (2008)

Impure Wilhelmina - Prayers and Arsons (2008)

Comme beaucoup de monde j’ai découvert Impure Wilhelmina avec leur deuxième album, I can't believe I was born in July . Et, à cette époque, cet album m’a marqué au fer rouge. Ce mélange de hardcore noise très sombre et de mélodies mélancoliques ! Cette manière d’utiliser la guitare pour autre chose que gratter des gros accords ! Ce chant clair si maladroit mais si poignant ! Cette esthétique ! (cette époque !)… Ouaips Impure Whilhelmina aura été un groupe qui a compté pour moi. Après, l’album suivant, l’Amour, la Mort, l’Enfance perdue , loin d’être mauvais, m’avais un peu déçu. Le groupe y était certes meilleur, le propos y était plus cadré, mais ça sonnait moins fluide et il fallait plus de temps pour réellement commencer à apprécier la galette (impression renforcée par un concert tout naze à l’époque en première partie de Knut ). Puis l’oubli… Silence radio pendant presque quatre ans et paf ! Un nouveau disque ! De prime abord, Prayers and Arsons ne surprend pas. On y […]

> Lire la chronique

Impure Wilhelmina - L Amour, la mort, l enfance perdue (2005)

Impure Wilhelmina - L Amour, la mort, l enfance perdue (2005)

Le voilà enfin dans mes mains!!Le successeur du très bon « I can't believe I was born in July » est enfin dans les bacs: dire que ce 3e LP était attendu avec impatience serait le plus doux des euphémismes. En effet, nos helvètes esthètes du Hardcore ont su drainer un public grandissant d'album en album et, en nous balançant en pleine tronche ce « L'amour, la mort, l'enfance perdue », ce ne sont qu'à des éloges qu'ils s'exposeront. Car, essayons d'être franc - même pour un fan - , il est difficile de trouver quoi que ce soit à redire sur cet album et la barre est désormais placée très haut pour quiconque voudrait marcher sur les traces de nos suisses au désespoir le plus mélodique qui soit... Avancée timide de larsens. C'est par là que débute 'January' avant que la voix de Michael ne vienne nous rappeler qui nous écoutons à ce moment précis. Et oui, c'est toujours aussi écorché et à vif que nous revient ce chant hurlé si prenant, accompagnant les mélodies si chères à IMPURE […]

> Lire la chronique

Impure Wilhelmina - I can't believe I was born in July (2003)

Impure Wilhelmina - I can't believe I was born in July (2003)

Bon, pour tout vous avouer : il arrive un moment où on en arrive à être à court de définition pour des groupes et où on doive en inventer... C´est pour éviter cet exercice particulièrement casse-gueule que je vais m´abstenir de coller une quelconque étiquette à cet album et que je préfère m´en tenir à « rock ». MPURE WILHELMINA fait partie de ces groupes qui aiment explorer divers horizons musicaux et nous en faire part. La première piste peut laisser perplexe : une gratte sèche avec une voix retenue ; tiens donc ? Et puis émerge le côté plus violent avec « the river » puis on retombe dans du rock avec « get away » et un son de guitare plus roots. Une bonne partie des morceaux font penser à du screamo : des mélodies biens chiadées avec une voix invariablement gueulée (« desperatly closed » - « cruel to you » - « Wine ») mais on retrouve également quelques éléments de H*C plus brut de décoffrage quand les riffs se font plus incisifs (« dark grey ») et la rythmique plus […]

> Lire la chronique

Articles du groupe / artiste

Impure wilhelmina : "Radiation" en full streaming !

Interview Impure Wilhelmina - juin 2017

Impure wilhelmina : écoutez leur titre "Great falls beyond death" en exclu française

Impure Wilhelmina + Anorak - Le Biplan / Lille - le 21/02/2014

KNUT + IMPURE WILHELMINA + SONS OF SATURN - Le Point Ephémère / Paris (75) - le 11/03/2006

Interview IMPURE WILHELMINA - mars 2006

Les 10 dernières News en relation avec Impure Wilhelmina

Impure Wilhelmina est de retour. (06 avril 2017)

Les Suisses d'Impure Wilhelmina reviendront le 7 Juillet prochain avec "Radiation" . Pour nous […] (lire l'actualité)

Repress du dernier album de Impure Wilhelmina (03 septembre 2014)

Le dernier album de Impure Wilhelmina , Black Honey , est à nouveau disponible: rapidement sold […] (lire l'actualité)

Live report de Impure Wilhelmina + Anorak au Biplan à Lille le 21 février 2014 (24 février 2014)

Toukene était à Lille le 21 février dernier, pour assister à la prestation scénique des […] (lire l'actualité)

Impure Wilhelmina balance son nouvel album en streaming (04 février 2014)

Le nouvel album des Suisses de Impure Wilhelmina, Black Honey, est disponible ici.

(lire l'actualité)

Impure Wilhelmina sort son nouveau morceau (27 décembre 2013)

Les Suisses de Impure Wilhelmina viennent de mettre en ligne "Joseph", leur nouveau morceau . […] (lire l'actualité)

Impure Wilhelmoina tease son nouvel album (25 novembre 2013)

On connait enfin la date de sortie de Black Honey  du quatrième album de Impure Wilhelmina , […] (lire l'actualité)

Impure Wilhelmina ce soir à Paris (15 février 2012)

Pour rappel Impure Wilhelmina sera à Paris (Belushi's) ce soir. Début des hostilités à […] (lire l'actualité)

Division records ouvre son webstore (01 août 2011)

Le label Division Records (ASIDEFROMADAY , Dirge , Impure Wilhelmina , Kehlvin , Lost Sphere […] (lire l'actualité)

Falling down II : la tracklist complète (01 février 2010)

Voici le tracklisting de la seconde édition de l'excellente compilation Falling down , qui […] (lire l'actualité)

Artwork de la Falling down II (27 novembre 2009)

La pochette de la nouvelle excellente compilation Falling down est visible sur ce lien . Et des […] (lire l'actualité)