Black Hole Machines - Run, Rabbit, Run

Chronique Maxi-cd / EP (18:07)

chronique Black Hole Machines - Run, Rabbit, Run

Le 2 tiers de ce trio breton viennent d'un groupe pop rock, c'est à la limite difficile à imaginer tant on est maintenant loin de ce style avec Black Hole Machines. L'idée de rock est gardée mais on est dans du stoner rock ici, et assez cradingue qui plus est.

 

Pour ce premier EP le son est assez sale mais d'une manière qui colle bien au style proposé. Les amateurs de son javellisé (hommage appuyé à Cobra Commander) en seront pour leur frais ! Basse grésillante, son sale, chant parfois trafiqué sont au rendez-vous des 5 titres ici présents. Le groupe varie sa vitesse d'exécution et on passe du rapide au lent : du rapide « Too shy to love you », au mid « Tell me why » puis au lent et lourd « Down the hill »... On retourne au rapide avec le rugueux « Hold on to your Gun » et le plus long « Kill me Now » mélange passages lents en tension et passages mid plus énervés...

 

Black Hole Machines ne réinvente ni le fil à couper le beurre, ni même le stoner, ça manque encore un peu d'originalité (certes pour un genre où ce n'est pas fondamental) mais ça sent le groupe qui sue en salle de répètes, qui se fait plaisir avec un genre de musique qui lui plaît et pour cela, déjà, c'est très respectable.

 

Premier essai sans prétention mais qui offre une écoute agréable à condition d'aimer ou d'au moins accepter un son sale mais authentique.

photo de Papy Cyril
le 06/06/2017

2 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 06/06/2017 à 10:52:02

Mais c'est pas du tout gentil de mettre des lapins en cage dis!

papy_cyril

papy_cyril le 06/06/2017 à 21:06:28

tourne la pochette et tu verra que c'est un canard !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements