[bleu] - Sincère autopsie de la finesse

chronique [bleu] - Sincère autopsie de la finesse
De nos jours, rares sont les groupes qui semblent in-étiquettables ; avec le nombre de termes dont on dispose pour qualifier un style musical aujourd'hui, il suffit de coller quelques préfixes à deux ou trois suffixes et chaque œuvre semble pouvoir rentrer dans un tiroir plus ou moins étroit. Mais présentement se trouve un cas d’école assez intéressant, ils s’appellent [bleu], duo franco-suisse logé non loin des rives du lac Léman et ont choisi de déflorer leur discographie en nous proposant une Sincère Autopsie de la Finesse vraiment touchante.

Cet EP nous plonge dans un univers très visuel qui, avec ce côté scénarisé, nous mène à travers ce court métrage de quasiment quarante minutes, aux rebondissements multiples et pendant lequel les émotions mises en exergue défilent et tour à tour nous troublent, nous égaient, nous ébahissent, pour ensuite nous faire tomber dans un dénouement beaucoup plus sombre, malsain et perturbant, à se demander quelle trempe de réalisateur pourrait nous servir une fin si chaotique et prenante à la fois. En effet, ce duo dépourvu de porte-voix s'exprime à travers une musique ambiante mais qui occupe tout de même toute notre attention, avec ces compositions complexes et très peaufinées ; l'écoute de ce disque ne peut être passive, tant les constructions les variations et les enchainements tiennent l'attention de l'auditeur.

La musique de [bleu] est composée majoritairement de différentes sortes de clavier, acoustiques ou électroniques, de batterie et d’une multitude d’effets et de samples fourmillant autour de cette colonne vertébrale acoustique et qui offre une vaste diversité de sonorités parcourant de manière volatile ces cinq titres puissants et complémentaires dans leurs démarches émotives. Tout le champs musical de l’onirisme est rassemblé dans cet opus : voix d’opéra, xylophones, nappes de claviers bien entendu, et basses sur-gonflées prendront sans trop de difficulté le pas sur vos pensées pour vous emporter dans un ailleurs calme et menaçant à la fois, comme un périple en terre inconnue, accueillante et austère, avec une météo clémente mais qui semble pouvoir tourner au pire à chaque instant.

Inspirée notamment par un certain Steve Reich, ayant quelques accointances avec certains groupes tels que Untel ou RadioHead, la musique de notre duo pourrait se définir comme une sorte d’électro assorti de fioritures post rock ; mais être plus précis sur les ingrédients de leur musique s’avère être un exercice difficile tant leur musique est riche et singulière dans ma discographie. Une seule chose à faire, se rendre sur leur Myspace et apprécier ce très beau premier opus qu’est Sincère Autopsie de la finesse, mis à disposition gratuitement sur la toile.
photo de Biflam
le 03/12/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019