Bokor - Anomia1

Chronique CD album

chronique Bokor - Anomia1
Quoi ? Encore des Suédois ? Bah ouais, je sais bien, c'est pas très original, mais il faut avouer qu'encore une fois, vous allez être bluffés.
BOKOR donc, a sorti en début d'année ce "Anomia1" sur le label Italien Scarlet records (en voilà de l'originalité !). 6 titres, mais une durée d'une bonne quarantaine de minutes, on peut donc dire que l'on a dans les mains un vrai album.

Et ça démarre dans un metal bien bon, avec des riffs à la MASTODON du plus bel effet. La voix arrive ensuite, et chose surprenante, on n'a pas le droit à l'habituelle voix hurlée. Ici, on a du chant, qui peux faire penser à Maynard KEENAN ou encore Eddie VEDDER (je sais, difficile d'imaginer un mix de ces 2 voix mais certains passages font penser à l'un ou l'autre). Enfin tout ça pour dire que la voix passe plutôt bien ! Et musicalement les variations de tempos nous font parfois penser à du TOOL voire du SYSTEM OF A DOWN. "Best trip", le titre suivant, va dans ce sens, avec toujours cette mélodie vraiment bien sentie dans la voix, avec en plus des effets ajoutés (genre "je parle dans l'eau") assez subtils qu'on ne voit pas tout de suite ; par contre, exit les riffs MASTODONiens. Ici, place au rock/metal plus classique, mais toujours efficace. Le refrain aérien est tout simplement magnifique et nous enivre totalement.

Les 2 grattes essaient souvent de ne pas jouer la même chose, c'est ce qu'on remarque sur les couplets du 3ème morceau qui fait 6 minutes, et qui combine sur les couplets des grattes sans énormes distos mais au contraire des effets planants pour toujours accroitre cette ambiance "metal atmospherique" (qui pourrait rappeler les premiers DREDG). Malgré cela, il y a des passages énervés (toujours dans ce 3ème titre) qui, dans l'idée "grosse voix hurlée répondue par une autre mélodique", me fait énormément penser à THE POSTMAN SYNDROME. On retrouve un peu de MASTODON dans les grattes, cela dit en passant, sur la fin de ce titre.
15 minutes, c'est la durée de "Migrating", avant-dernier morceau du CD et également pièce magnifique. Pas mal d'émotions fleurissent dans nos têtes en écoutant ça, que ce soit mélancolie, désespoir, mais également les effets inverses, ivresse, positivité et enchantement. Tout est réuni dans ce titre, qui combine encore des effets MASTODONiens à d'autres plus rock mais que le résultat est bon ! Le côté "structure TOOLienne" est également là, même si le rendu n'est pas du tout le même, je parle juste dans l'idée.

Bref, ce disque là, c'est "que du bonheur" ! L'inerprétation est excellente, les musiciens ne le sont pas moins, ce qui fait donc de BOKOR un groupe sur lequel vous n'avez pas intérêt à passer à côté. Si vous aimez un minimum les voix chantées, les titres bien étalés dans la longueur mais jamais pompeux, alors ce "Anomia1" devrait avoir une place de choix dans votre discographie.
photo de Pidji
le 24/04/2007

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021