Brooklyn - Clandestine

Chronique CD album (48.36)

chronique Brooklyn - Clandestine
Originaire de Paris, Brooklyn sort sans crier gare un album d'excellente tenue, à l'esprit british et aux mélodies scintillantes, nous rappelant parfois les Beatles (entre autres le très bon "Lonely days").

L'énergie est très présente sur la première partie d'album, notamment sur les titres d'intro comme "Clandestine" et "Heart lies", et le tempo se veut vif. Il en résulte une série de six morceaux sans faiblesse aucune, qui d'emblée portent ce groupe vers les sommets et en font un gros espoir hexagonal. De surcroît, c'est Clive Martin (Stereophonics, Dolly etc...) qui est à la prod' et dote la formation d'un son parfaitement adapté, joliment rétro, à la fois tranchant et mélodique.

Ensuite, si le septième titre, "From tomorrow", confirme la valeur du disque, la vigueur dont font preuve les parisiens baisse quelque peu, par exemple sur "A car and a tree", sans toutefois que la qualité en patisse. Les mélodies demeurent chatoyantes et les compos accrocheuses, le groupe se permettant même de finir sur un joli titre acoustique, "Clean", qui en fait cache un morceau délirant, enregistré sur fond de voix fofolles. On se rend alors compte qu'il s'agit d'une version différente de "Volcanology", excellent troisième titre de cet album qui à n'en pas douter, saura tirer son épingle du jeu hors de nos frontières et marquera également le public français.
Ca serait la moindre des choses au vu et à l'écoute du contenu affiché et de la qualité quasi-constante de cet opus.
photo de Refuse to keep silent
le 18/10/2008

2 COMMENTAIRES

I-love-them

I-love-them le 30/10/2008 à 22:54:33

sans doute un des meilleurs groupes de france! Ils méritent vraiment d'être mieux connnus !)

Prisci

Prisci le 05/11/2008 à 00:06:16

Tout simplement génial. Enfin une musique qui réveille notre bonne humeur et fait plaisir à nos oreilles. ENCORE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements