S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Brottskod 11 - "Brottskod 11"

Brottskod 11 - "Brottskod 11"
chronique Brottskod 11 - Brottskod 11
9/10 0

Acheter Brottskod 11 Brottskod 11 sur Amazon

Vinyle 7" Vinyle 7"

 

Style musical : 

D- Beat Raw Punk

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

1. Skentro 01:59
2. Allt åt alla 01:49
3. Död by 01:21
4. Tomma jävla löften 02:27

 

Label : 

Phobia Records
Dans le même style :
Distort - Distort 2013 Demo

Brottskod 11 naît en 2011, dans la ville de Östersunds en Suède.

Déjà victime de plusieurs changement de line up, la musique des Suédois est à l'image de leur histoire : chaotique.

 

Autant le dire de suite, j'ai découvert le groupe, il y a peu, et me suit pris un méchant coup de binette dans la bobinette. Le premier nom qui m'est venu à l'esprit, en écoutant l'éponyme du groupe, est Skitsystem.

Je pèse ma comparaison, ne levez pas les yeux au ciel. De toute façon personne ne pourra vous y aider.

 

Brottskod 11 pratique en effet un D-Beat Raw Punk misant toute sa saveur sur l'instinct de prédateur qui sommeille en chacun de nous, sous le vernis de civilisation. Je pourrais donc aligner, comme à l'accoutumé, un nombre conséquent d'adjectifs qualificatifs issus du registre de la brutalité, mais je n'ai pas envie. Car Brottskod 11 pousse les recettes Käng Punk dans ses derniers retranchements, comme la bande de Tompa l'avait fait par le passé.

 

Pour concocter son brouet d'infâme violence, les Suédois ne possèdent pas moins de trois « chanteurs » tous aussi délicats et nuancés les uns que les autres : autant dire un concours de loups garous, un soir de pleine lune. La petite bergère, passant par là sera dépecée et même pas un bout de barbaque ne subsistera pour nourrir les décomposeurs. Les Brottskod 11 sont capables ainsi de foutre en l'air une chaîne alimentaire, à eux seuls.

Une « intro » très disclosienne débute le génocide auriculaire sur "Skentro". Car nul doute que Brottskod 11 doit posséder l'entière discographie de la bande de Kawakami. Des riffs crépitants, comme une pneumonie, appuyés par une basse maousse costaude nous entraînent alors dans un maelström ininterrompu de rythmes D-Beat.

Vous ne pourrez pas reprendre une seule seconde votre souffle même avec les solos aigus et brefs, balancés comme une gifle en pleine figure.

Autant vous prendre un bourre pif par Lino Ventura pour votre anniversaire, vous souffrirez moins.

 

Larsen, acouphène, à la prochaine.

photo de Crom-Cruach
le 29/07/2014

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

IMPERIAL STATE ELECTRIC à Paris le 13 mai 2017 : 2x2 places à gagner !

The Outbreak Festival #1 : 2 pass 2 jours à gagner !

Impetus Festival 2017 : 4 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

United Stagnation - Still winning

Évènements

Moshfest #3 @ Secret Place à St Jean de Védas (34) les 12 et 13 2017  cc Tafeur TafMADBALL + UNFIT + FULL IN YOUR FACE @ Secret Place (Home Of Underground Rock) à St Jean de Védas (34) le 2 mai 2017  cc Tafeur TafImpetus festival 2017 du 5 au 8 mai 2017 à Belfort, Pays de Montbéliard et Jura Suissetournée française Periphery + The Contortionist + DESTRAGE du 21 au 25 mai 2017 !  cc ALTERNATIVE LIVEIMPERIAL STATE ELECTRIC + FIRE! FIRE! FIRE! Au Petit Bain à Paris le 13 mai 2017Jim Jones and the Righteous Mind + Suzie Stapleton au Petit Bain le 10 mai 2017