Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62)

  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak (report)
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo1
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo2
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo3
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo4
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo5
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo6
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo7
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo8
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo9
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo10
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo11
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo12
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo13
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo14
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo15
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo16
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo17
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo18
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo19
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo20
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo21
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo22
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo23
  • General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak - photo24
Il faisait chaud ce 26 Mai 2012 pour s'entasser dans une salle toujours bouillante du Théâtre de Poche à Béthune.
Une petite salle dans laquelle j'ai de nombreux bons souvenirs (entre Kruger, Hitch, Amen Ra, W.I.L.D. (ex-Wild Karnivor), Klang!!! et j'en passe).
De nouveaux allaient se créer lorsque je descendais les escaliers qui menaient à cet étouffant sous-sol culturel.

Je suis suivi par un public jeune, qui délaisse les pantacourts/T-Shirt dark-evil/baskets habituelles pour un pantacourt/sandales/TS uni coloré le tout estampillé Jules, mais qui va démontrer que l'habit ne fait pas le métalhead. Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu un public aussi vivant, joyeux, énergique ET respectueux.

Au programme de cette soirée du Postcore Tour (Petite tournée concoctée par Nao Noise et Dream On productions) : les Memories of a dead man, Anorak et General Lee.
Exceptionnellement, les parisiens de MOADM, qui viennent de sortir V.I.T.R.I.O.L, débutent devant une audience encore éparse.

Lorsque MOADM joue, le groupe le fait très très bien. Au début on a envie de rassurer la bassiste qu'on entend fort bien,mais qui en reste soucieuse, collée à son ampli.
On entend fort rarement le clavieriste pourtant minutieux. On plisse les yeux pour admirer le gros boulot du batteur qui a beau se faire discret physiquement sua jusqu'à la dernière goutte pour assurer le show avec vitalité.
Le chanteur et son guitariste wireless sont par ailleurs les plus en vue. Le premier fait "dandy-métal" avec son look mais me bluffera vraiment par sa justesse.
Le second s'éloignait souvent de ses camarades pour se mêler à la foule encore assez immobile. Un jeu de scène décontracté à double tranchant. Fort sympathique pour le public encore un peu endormi par le combo/frite/fricandelle avalé avant de venir, mais cela casse un peu "l'unité" du groupe.
De plus, le lighteux est obligé de rallumer partiellement la salle pour qu'on ne perde pas de vue ce fameux guitariste.

Dommage, MOADM travaille son image et son univers avec V.I.T.R.I.O.L et casse tout par quelques petites maladresses :
-Des lights peu tranchantes, pas assez sombres (un raisonnement à nuancer puisque ce n'était pas leur lighteux attitré aux commandes sans parler de la configuration de la salle).
-Un peu trop de mise en valeur du jour anniversaire d'un guitariste. On avait parfois l'impression d'être les invités par accident, les pièces rapportées de cette soirée.
-Une "danseuse" qui se pose en plein milieu face à la scène, qui bouge, tout en faisant tourner autour de ses indexs, des sortes des boules de Geisha géantes et lumineuses.

Toujours est-il que le groupe a réglé ses problèmes de compos (comme j'en faisais part dans les précédentes chroniques) qui joue à la perfection une fois sur scène, qui sait s'énerver d'un seul coup pour motiver et même enthousiasmer l'assistance, mais dans le fond, MOADM se cherche toujours un univers...et mélange tout, quitte à faire parfois n'importe quoi.

Dommage pour ces détails, tant le groupe a su lancer la soirée. D'ailleurs le public ne s'y est pas trompé, trop joyeux de se retrouver sur scène auprès de musiciens très ouverts et bavards après leur show.

Lorsqu'Anorak se lance, je peux vous assurer que la claque est encore plus directe. J'étais resté un peu sur ma réserve la première fois en Mars 2010. Cette fois-ci : plus rien à voir. Violent, épileptique et agressif au possible. "Sick" était une tuerie sur cd, maintenant elle est double en live. La solidité vocale et l'appui des 3 musiciens derrière donnent quelque chose de brutal mais follement rock'n'roll en même temps. Si le groupe était parfois un peu difficile à ambiancer, le frontman souhaitait y aller par "étape". Arrivés à l'étape 3 certains étaient se lancaient dans un pogo torse nu. On n'ira pas jusqu'à l'étape 4, 45 minutes venaient déjà de s'écouler. Merde, c'était beaucoup trop court.

Le temps d'une clope, d'une bière, d'une discussion ou les trois en même temps, les General Lee (natifs du Béthunois) s'apprêtent à jouer en terre bien connue.
Le public de connaisseurs et de connaissances est bien evidemment acquis à sa cause. Cela doit être d'ailleurs mon 10 ou 11ème concert du groupe. On ne se lasse pas des bonnnes choses...même si Roads a quelque peu érodé mon intérêt pour eux.
Pourtant il va bien passer cet album en live : General Lee n'a jamais été aussi brutal et rentre-dedans. Le postcore ambiant n'est pas totalement mort mais il y a tant de vigueur dans l'interprétation qu'on se prend au jeu.
Les lumières nous plongent vraiment dans cet univers, et sur les quelques passages calmes on perçoit une idée auditive de ce qu'est l'Apocalypse.
Ce live n'a pas rendu Roads meilleur, mais il lui a donné une âme que je n'entendais pas sur cd.

C'est du solide, le son est excellent, rien à jeter.
Sauf peut-être la moitié du public qui, sans doute par manque de vitamines C, a dû juger que finir à 00h10 était trop tard. Tant pis pour eux, on s'en est pris plein la gueule TOUTE la soirée.

NB : Juste un grand merci à David Looses pour ses excellentes photographies !!
A noter qu'elles sont soumises à un copyright "© David Looses pour Exagram" (Vous pouvez retrouver Exagram sur cette page)
photo de Tookie
le 31/05/2012

Les photos

Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo1Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo2Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo3Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo4Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo5Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo6Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo7Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo8Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo9Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo10Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo11Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo12Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo13Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo14Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo15Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo16Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo17Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo18Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo19Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo20Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo21Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo22Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo23Postcore tour (Chaotik Noise Caravan) (General Lee + Memories of a Dead Man + Anorak) le 26/05/2012, Théâtre de Poche, Béthune (62) - photo24

2 COMMENTAIRES

Krsstoff

Krsstoff le 31/05/2012 à 22:35:14

Très très bonne analyse de cette soirée au Poche ! J'avoue que j'étais venu que pour les General Lee mais j'y ai passé un très bon moment de ... découvertes. Ce qui n'apparait pas est le manque cruel (week end de Pentecôte oblige ?) de public ( j'ai connu le Poche plus bondé) : les groupes auraient mérité un public plus "touffu" ... Pour le ressenti, quoiqu'avec une très bonne prestation des Memories (que je découvre), outre le côté "invités par erreur à un anniversaire", je suis un peu dubitatif sur le groupe (au vu des titres sur Youtube) : seraient-ils opportunistes en terme de tendance? Au regard d'Anorak et General Lee, ils ne m'ont pas vraiment convaincu dans leurs intentions... Cela reste une opinion bien sûr : ils ont assurés leur show et çà reste indéniable ... et ils ont été bons. Pour Anorak (un nom de groupe en forme de clin d'oeil, j'imagine), le clone Mike Patton/Till Lindemann a envouté le show par sa présence : chapeau bas - le reste du groupe n'avait plus qu'à enfoncer le clou ! General Lee ... grandiose ! Moi - qui est adhéré au groupe avec "Roads" - a trouvé une interprétation de l'album beaucoup plus "rentre-dedans" : professionnels et exceptionnels ! Perso : une soirée comme çà au Poche et ben, j'en redemande ;)

Tookie

Tookie le 31/05/2012 à 23:29:14

C'est vrai, je n'ai pas précisé qu'une toute petite centaine de personnes (environ 70 entrées payantes pour financer ce genre de soirée c'est quand même juste...) : c'est vraiment dommage aux vues du programme !
Hé ouais Le Poche bondé avec 200 personnes carrément (Période Shoemaker Levy 9) c'est quand même autre chose.
On peut chercher comme d'habitude un tas de raisons à ce trop peu de monde...mais chaque weekend il y a quelque chose...C'est d'autant plus con qu'il y a un public pour cette musique...qui se plaint ensuite qu'il n'y a pas de concerts dans le coin...
En tout cas merci pour la 1ere phrase Krsstoff

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019