Bruce Dickinson - Accident of Birth

Chronique CD album (53:37)

chronique Bruce Dickinson - Accident of Birth

Plus qu'une majorité de disque, la chronique du quatrième album de Bruce Dickinson nécessite un rappel du contexte qui entoure sa conception. En 1993, le chanteur quitte l'un des plus grand groupe de Metal des années 1980, officiellement pour se concentrer sur sa carrière solo. Les relation houleuses avec Steve Harris, leader incontesté d'Iron Maiden, se sont également pas étrangères à ce départ. Son premier album solo, Tattooed Millionaire, avait été publié alors que le chanteur faisait partie du groupe. Par ailleurs, le guitariste sur ce disque, Janick Gers, allait remplacer un Adrian Smith lui aussi sur le départ en 1990. Il publie ensuite deux albums, Balls to Picasso et Skunkworks sous son nom, plutôt éloignés du Heavy Metal pour lequel il a connu le succès. C'est à l'occasion de l'enregistrement du premier que Bruce Dickinson travaille pour la première fois avec Roy Z, ainsi que les autres musiciens de Tribes of Gypsies. Pendant ce temps, Iron Maiden enregistre avec Blaze Bayley au chant également deux albums, au succès mitigé, The X Factor et l’abominable Virtual XI. Accompagné de nouveau par Roy Z, il commence la composition d'un nouvel album. Au cours du processus d'écriture, les deux musiciens se rendent compte que la présence d'un second guitariste est nécessaire. Ils font alors appel à... Adrian Smith ! La réalisation de l'artwork est confiée à Derek Riggs, mis au rencard par Steve Harris après No Prayer for the Dying, et qui créé le personnage du bouffon, ironiquement baptisé Edison.

 

Toutes les pièces du puzzle sont en place pour la sortie au printemps 1997 d'Accident of Birth. Dès le « Freaks » d’ouverture, un titre plutôt direct et sans fioritures, les choses sont claires : les glorieuses heures de la NWOBHM sont de retour. L'esprit qui anime ce disque pourrait être résumé par le refrain de la chanson titre :

 

Welcome home - it's been too long, we've missed you
Welcome home - we've opened up the gates
Welcome home - to your brothers and sisters
Welcome home - to an accident of birth

 

Air Raid Siren is back ! Nombreux sont ceux (moi y compris) que cet album représente la direction qu'aurait dû prendre Maiden au tournant des années 90, en ingérant et digérant le Grunge et le Groove Metal qui cartonnaient à cette époque, de la même manière qu'il avait capté l'énergie Punk à la fin des années 70. Le son, signé Roy Z lui-même, est moderne, sans l'être trop pour de pas effrayer le Heavy metalleux standard, permet de mettre en avant le jeu subtil des deux guitaristes qui enchaînent riffs typiques du genre, leads épiques et solos. Cet écrin impeccable est le tremplin idéal pour un Bruce Dickinson au sommet de sa voix et de sa technique, qui n'a jamais aussi bien chanté, n'en déplaise à ceux qui ne jurent que par Paul Di'Anno.

 

Accident of Birth est un disque parfaitement équilibré, sans aucun temps mort, entre titres purement Heavy, « Road to Hell » ou « Darkside of Aquarius » et ceux plus émotionnels, avec cette touche so british, « Arc of Space ou « Man of Sorrows ». Les musiciens ne se privent pas de l'intervention d'un piano, d'un violon ainsi que d'un violoncelle.Je l'ai déjà souligné lors de ma chronique de The Book Of Souls, la paire Dickinson / Smith est magique et le prouve une fois encore.

photo de Xuaterc
le 29/11/2020

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Rescue Rangers - Join hate
[p.u.t] - Like animals