Café flesh - This is not an Amrep Christmas show. It's just one out of many shitty gigs from CAFé FLESH.

Chronique CD album

chronique Café flesh - This is not an Amrep Christmas show. It's just one out of many shitty gigs from CAFé FLESH.
Originaires de Jarnac, ville foncièrement rock, et pote des Glasnost ou autres Billy Gaz Station, les Cafe flesh nous montrent sur cet album live, et après un "Pig on the dancefloor" déja incendiaire, de quoi ils sont capables sur scène.

Cafe Flesh, Sleeppers, Blackfire Revelation : l'affiche était de taille ce soir de mars 2006 à la Nef, les ressortissants de Jarnac se devant, en une telle situation, d'être à la hauteur. Eh bien à l'écoute de ce brûlot d'une puissance à couper le souffle, tous les doutes sont levés et ce, dès "Jesus a retrouvé son lizard", colérique et compact et qui nous prouve la capacité du groupe à se hisser au niveau de ses influences (devinez laquelle sur ce coup-là...), puis ce "Better sweat" au riff mordant, joué au taquet.
Tempo échevelé ensuite sur "_____", qui soudainement laisse la place à une plage plus lourde, "Over me" se chargeant de réinstaurer le côté speed du groupe tout en maintenant un niveau et une intensité remarquables. Ceci est d'ailleurs une constante sur cet album, dont aucun des onze titres ne baisse d'un iota sur le plan de la qualité et la puissance dégagée. Exemple, "It's time to call Pamela", rapide et ironique à souhait, ou "Flumber", plus massif et doté d'un saxo qui étoffe le répertoire du groupe et rappelle les Prohibition, groupe malheureusement aujourd'hui disparu. "Respiratory equipement" et "I'm so excited" dévoilent des riffs façon Cafe flesh, tranchants et dynamiques.
Puiis "Filiiiip!" fait la part belle à des guitares maousses tout en breakant habilement pour mieux se relancer, avant que "No special guest appaerance" ne fasse honneur aux Cows, repris ici comme Cafe flesh sait le faire: avec brio et intensité.
Enfin, c'est "Arizona" qui conclut en variant les tempos avec justesse, entre rage et mélodie, plages fonceuses et moments de quiétude, et confirme donc Cafe flesh dans son statut de groupe de scène reconnu et talentueux.
photo de Refuse to keep silent
le 25/01/2009

1 COMMENTAIRE

Pidji

Pidji le 25/01/2009 à 12:08:26

Cet album live est bien sympa en effet, et j'ai hâte d'écouter leur nouvel opus qui sort très bientôt il me semble !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements