Cantharide - The butcher brown sessions (1st demo)

Chronique Démo CD (16.29)

chronique Cantharide - The butcher brown sessions (1st demo)
Cantharide, c'est le projet de Pierre Chaissac, dit Choumy, personnage hautement expérimenté, entrevu sous les bannières de formations telles que D.I.T. ou Choum et les Pervers magnifiques, pour faire court. Rejoint depuis peu par Yann (basse, membre d'In-Side) et Jonathan (batterie), notre talentueux vétéran en profite pour sortir en leur compagnie cvette première démo, laquelle affiche brillamment l'amour des trois gus pour les 80's et les 90's. Teenage Fan Club, Neil Young, Dinosaur Jr, Redd Kross ou Guided By Voices, on pense à tout un tas de références de tout premier choix dès les premières notes de l'excellent et bien-nommé "Extatic", le morceau inaugural.
Noisy et mélodique, il constitue une entrée en matière sans failles, dotée de guitares plus qu'attrayantes, supportées par une rythmique simple et carrée. Quant à la voix...90's, mélodique, elle apporte sa pierre (elle était facile...) à un bel édifice qui n'aura pas à souffrir de la comparaison avec les pointures précitées.

On se retrouve plongé dans les plus belles heures de cette noisy-pop increvable et "Useless", le second titre, fait la nique aux Teenage Fan Club tout en nous apportant la preuve qu'en matière de pop-rock estampillée 90's, le talent n'est plus à aller chercher hors de nos frontières.
Mélopées significatives, guitares élégantes, acérées et volubiles, section rythmique au poil, il n'en faut pas plus, en incluant bien sur une inspiration constante et un vécu d'un apport certain, pour entrevoir les prémices de sorties à venir de haut niveau.

La finesse d'"Empty spaces" apporte un crédit conséquent à mes audacieux propos, en imposent un mid-tempo délicat et finement construit. Là encore, la mélodie prévaut, et s'accompagne d'une trame moins ouvertement mordante, et tout aussi concluante, que sur les chansons qui précèdent. Et de cette démarche résulte un rendu parfait, qui a de plus le mérite d'aller à l'essentiel sans trop en dire et sans verser dans la surenchère mélodique, ni dans un trop plein noisy qui aurait pu s'avérer néfaste quant à la qualité de cete démo. Le tout est dosé de façon très juste et Choumy a en plus la bonne idée d'imposer son savoir-faire acoustique sur "Vampires & ghosts", dernier titre complétant parfaitement un panel varié et bien défini. Ici, la tonalité m'évoque un Robert Pollard en mode "unplugged", ou encore Folk Implosion, Cantharide se hissant sans peine à la hauteur de ses passions originelles et signat une démo de grande qualité.

De ce fait, et compte tenu des aptitudes démontrées sur ces quatre morceaux, on attend avec impatience une suite... Sur un format plus étendu, dont on ne doute guère qu'elle offrira elle aussi son lot de bons moments empreints d'une nostalgie dont Cantharide tire le meilleur en termes de résultats.
photo de Refuse to keep silent
le 30/03/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements