Carnal Lust - The hate complete

Carnal Lust - "The hate complete"
chronique Carnal Lust - The hate complete

Carnal Lust est un groupe typique du monde du metal.

La haine, la violence, la mort. Le triangle magique des thèmes chers au metal était omniprésent dans les albums précédents du groupe.
Et comme ça plait aussi bien aux principaux protagonistes qu'à ceux qui écoutent, Carnal Lust ne s'est pas encombré l'esprit avec ce concept-album.
Une histoire bâtie autour de la folie mêlée à de la vengeance dans une ambiance morbide et brutale.
Nous voilà donc engagés pour une petite heure de douceur.
 
Aux commandes vocales de Carnal Lust nous retrouvons le chanteur de No Return... Qui avait été pas mal critiqué (hors de ces pages) sur Inner Madness pour son travail mélodique.
N'en déplaise à ses détracteurs, on retrouve sa large palette vocale sur The hate complete et encore une fois c'est particulièrement réussi. Peut-être même encore mieux que sur No return. Ici le choix est encore plus large : heavy, death, limite black, tout en gardant la volonté d'être autant conteur qu'acteur de l'histoire : la performance est vraiment intéressante mais surtout passionnante !
 
Si le chant s'amuse à de telles variations, c'est parce que derrière cela bouge beaucoup également. Cette fois encore c'est plutôt old-school (voilà pourquoi il est inutile de s'étendre sur des dizaines de paragraphes), mais cette fausse facilité cache des créations variées, rythmées et fort bien maîtrisées. Dans l'exécution le résultat est propre et particulièrement fluide sur la longueur.
Old-school, Carnal lust l’a également été dans le choix de « son son » : c’est propre mais simple, bien que mettant l’accent sur les guitares et le chant.
 
Le premier lancement de l'album n'est franchement pas le plus plaisant, mais il faut laisser se décanter cette musique et cette histoire à travers plusieurs écoutes  pour en découvrir toutes les subtilités.
A mesure que vous vous repérerez dans ce The hate complete, il y a de grandes chances pour que vous l’adoptiez...
photo de Tookie
le 14/08/2012

1 COMMENTAIRE

sepulturastaman

sepulturastaman le 14/08/2012 à 22:27:59

Beaucoup moins évident que le précédent, et comme tu le dis il faudra que j'y replonge si je veux y trouver mon bonheur.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019