Conflict - The Ungovernable Force

Chronique Vinyle 12"

chronique Conflict - The Ungovernable Force

Hips, coltons-nous encore avec une légende absolue.

Oui, je parle à la première personne du pluriel car vous lirez peut-être cette kro jusqu'au bout.

 

...

 

CONFLICT est ce qui se rapproche le plus d'un groupe de punk sur le fond et la forme, pour nous.

Formé en 1981 à Londres, dans le sillage de Crass dont Steve Ignorant deviendra un guest d'envergure et le second chanteur à part entière de la horde, Conflict est à la crête, ce que Barracuda est à l'Agence Tout Risque : indispensable.

Quoique que Mr T est aussi très important pour le mohawk, après réflexion.

 

Nous ne nous étendrons pas plus sur la bibliographie du groupe, nous allons nous faire accuser de copié/collé.

Pourtant même si nous avons découvert ce combo récemment (disons 5 ou 6 ans), pour de vrai, il est aisé de se rendre compte qu'il fut justement copié/collé par un paquet de formations. Bon ne soyons pas trop méchant, disons une source d'inspiration manifeste.

Nous n'allons pas cité une liste longue comme le membre turgescent d'un mammouth, si vous écoutez du crust-anarko-punk, vous trouverez leur son et leur style un peu partout.

 

La pochette de The Ungovernable Force aurait pu être faite la semaine dernière, l'album aussi finalement tellement il est intemporel.

"You cannot Win" commence le bousin comme la parfaite bande son d'un soulèvement populaire. Je ne parle pas de celui appelé par tous des fachos du monde entier, en cette période encore plus troublée que la précédente. L'agressivité est ici mise au service d'idéaux bien plus grands et réfléchis. Pas bien difficile dirons-nous.

Dire que Conflict est militant est un euphémisme ("This is The A.L.F."). Dans la plus pure trad anarko-keuponne, les samples de discours rythment le propos. C'est mieux plutôt que le contraire (quoique).

Ménageant ainsi de rares moments pour reprendre son souffle. avant de partir à fond de rythmique et de basse surtout ("1986, The Battle Continues").

 

"Fuck off you, fuck your violent threats, your attempts to control the nation.
Fuck off you fucked up racist cunt, understand the situation
Back off you slimy worthless prick, you ain't got a clue what you're facing!
Eat bricks you hed up bastard shits, scabs; you'll get what you are creating
Who the fuck do you think you're pushing, 'stay in place or get it'"

 

Car la tension est une constance de la plaque. Elle met la mort aux dents et donne une certaine idée de l'Angleterre made in Dame de Fer.

Mais les keupons savent ménager des poses plus ou moins longues comme le morceau instru "Statement". Mandy au mic appuie Colin de façon fugace, terminant ainsi la galette avec des accents de fragilité et des notes de piano sur "To Be Continued..." . Steve crache aussi son fiel.

 

A la fois féroce, réfléchi et fugacement nuancé, The Ungovernable Force est peut-être le sommet de la carrière de Conflict.

Mais comme le dirait le groupe lui-même : qu'est-ce qu'on en a à foutre ?

 

Le batteur le plus connu du groupe, Francisco Carreno, est mort en février 2015. Moins connu que Dieu (Lemmy donc) pour sûr mais il fallait le souligner.

La horde existe toujours et résiste encore, oui, il fallait que nous le disions aussi.

 

La vache, ça fait mytho/mégalo la première personne du pluriel.

 

J'aime bien.

photo de Crom-Cruach
le 07/02/2016

6 COMMENTAIRES

Xuaterc

Xuaterc le 07/02/2016 à 16:04:16

Anarcho-punk, c'est pas un pléonasme, comme satanic black metal?

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/02/2016 à 17:43:58

Que nenni : c'est une niche assez spécifique en réalité avec une éthique DIY très prononcée née en réaction face à la mode punk du début des 80's.

cglaume

cglaume le 07/02/2016 à 21:57:33

Même réaction que le Xuartec tiens...

Xuaterc

Xuaterc le 08/02/2016 à 11:56:38

C'est pour le différencier du vrai punk, celui de Green Day et Offspring?

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 09/02/2016 à 14:08:21

Vais venir poser des questions à la con sur tes chros tiens...

Xuaterc

Xuaterc le 09/02/2016 à 16:43:27

Chiche...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements