Damnation - Path To Hell

Chronique Démo CD (27:00)

chronique Damnation - Path To Hell
Deux ans après leur formation, les lorrains de Damnation sortent enfin leur première démo 6 titres (dont une intro) au titre très sombre et prometteur : "Path To Hell".
Pour ceux qui ne connaitraient pas encore ce groupe, sachez que Damnation joue un Black Métal symphonique bien crade et obscur. A la vue de l'artwork de qualité, on se dit que l'on va avoir à faire à un bon black comme il se fait peu... Mais cela ne sera pas vraiment pour cette fois-ci... Enfin, presque.

"Path To Hell" est donc la première autoproduction du groupe, et c'est d'ailleurs un des défauts de la galette : la production.
Le son (qui n'est pas des pires non plus) ne met pas du tout en valeur les instruments ; c'est très "underground" comme dirait certains. Toutefois ce son caverneux nous plonge directement dans l'atmosphère diabolique de la démo, car nous sommes noyés dans une musique venant directement du diable, à l'image de la chanson "Dominus...Spiritus...Satanas" qui du début jusqu'à la fin répètera ces trois mots en boucle... Je vous laisse imaginer l'état dans lequel cela vous met.

Mais derrière ces blasphèmes remplis de clichés, il faut le dire, il n'y a pas grand chose d'intéressant. La voix, à l'inverse des instruments, est de bonne qualité. Le chanteur Pat nous montre tout son talent avec son organe criard ; toutefois, elle devient lassante car très répétitive, comme toute la démo d'ailleurs. On appréciera donc l'arrivée d'une voix féminine sur "Possession", qui fait un bien fou.

Les claviers ne prennent pas le dessus mais sont pourtant très efficaces, ils "liftent" le tout pour le rendre plus écoutable ; au contraire de la batterie qui est - crûement dit - l'arnaque de la démo. Bénéficiant d'un son plus que moyen, avec une caisse claire qui vous ronge l'esprit, le batteur est parfois hors tempo... Ce n'est pas flagrant, mais c'est remarquable. Ici pas de blasts, pas vraiment de technique non plus. Des tempos basiques et des riffs des plus simples caractérisent Damnation.

Une musique au final très roots dans l'univers des Black Métalleux, ce qui fait leur point fort, mais également leur point faible. Dommage que le son ne soit vraiment pas à la hauteur, d'où la difficulté de voir leur talent, malgré leur fort potentiel, ne serait-ce que pour l'ambiance créée et la voix. Un peu plus de technique et le rendu serait sans aucun doute vraiment supérieur.
Toutefois, c'est une première démo honnête, et on attend de voir la suite car il semblerait que le meilleur soit à venir pour Damnation...
photo de Finisterra
le 14/02/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

POISON THE WELL - Versions
Ultra Zook - Epuz