Dimmu Borgir - Death Cult Armageddon

Chronique CD album (65 : 46)

chronique Dimmu Borgir - Death Cult Armageddon

Quel plaisir pour moi quand j'ai eu ce dernier album de Dimmu Borgir entre les mains ! Je vais m'efforcer au mieux de chroniquer ce dernier album car je n'ai découvert ce groupe de black Symphonique par leur précédent album ("Puritanical Euphoria Misanthropia").

 

Tout commence par une intro vraiment dark, des riffs très fluides, et des ambiances très sombres avant que Dimmu Borgir ne déverse son flot de haine ! Shagrath est vraiment excellent au chant et les claviers empathiques à souhait. "Allegiance" est vraiment dans le registre Black Sympho. Les amateurs du genre vont vraiment aimer !

"Progenies Of The Great Apocalypse", le single de l'album, débute en fanfare avec de grands orgues, une batterie surpuissante et des guitares très lourdes, mais l'élément qui attire le plus l'attention est le clavier. Puis Shagrath déboule avec sa voix que l'on aime tant (même si elle est par moments modifiée) ? On a le sentiment à l'écoute de cette chanson que l'on est dans une cathédrale avec une musique très symphonique et avec un sentiment de "bien-être". Notons la performance des vocaux de Shagrath qui sont poussés très haut, tel un ténor... Cette chanson en un mot : Grandiose. Attendez vous au meilleur.

"Lepers Among Us", déboule à 150km/h, avec une batterie et une guitare monstrueuses. Riffs supers ciblés, une chanson dans l'esprit très black basique avec très très peu de claviers mais des samples qui renforce l'atmosphère malsaine qui règne sur cette chanson.

S'en suit "Vredesbyrd", mon coup de coeur de l'album, qui est vraiment vraiment speed, avec des claviers hallucinant, une batterie termo-nucléaire, des riffs ciselés tels un couteau de boucher découpant la viande avec finesse, et des solos heavy, qui renforce la mélodie de la chanson tout en étant violente, mais la chanson dispose de moments ou le "stress" retombe avant de repartir de plus belle avec des claviers... grandioses ! Les mêmes riffs de barbare, la même batterie... Une chanson forte en émotion !

"For The World To Dictate Our Death", est une chanson dans la lignée black diabolique comme on en fait plus, un vrai sentiment de haine s'installe avec des vocaux dignes du "malin", mais n'oublions pas que c'est du black et tout le folklore qu'il y a autour. Une chanson vraiment sympa à écouter.

"Blood Hunger Doctrine", commence avec une intro assez bizarre. Viennent s'ajouter des guitares très lourdes, une batterie et des claviers très aériens qui fait passer le tout comme une lettre à la poste. Elle mélange symphonie (claviers) et haine (vocaux), une des seules chansons dans l'album qui est calme !

S'en suit "Allhelgens dod i hellveds rik", chanson dans la langue de nos zikos préférés : le norvégien ! Un retour à la brutalité.

"Cataclysm Children" est très speed : riffs millimétrés, batterie vraiment bestiale, et je ne vous parle même pas des vocaux... L'esprit black est vraiment là ! Haine, puissance, destruction, du Dimmu Borgir dans toute sa splendeur !

"Eradiction Instincts Defined", est aussi un de mes coups de coeur de cet album : des claviers et des voix tout bonnement magnifiques au début, mais cela annonce le pire (8'39'')... Riffs destructeurs, vocaux a s'arracher les cordes (vocales bien sûr), batterie toujours au taquet, une chanson qui dans l'ensemble est très aérienne grâce aux claviers. Mais comment font-ils tout ça ??!!

"Unorthodox Manifesto" a comme intro un sample où l'on entend des bruits de bottes sur le bitume, riffs fluides, batterie comme on les aime, l'ensemble de la compo est savamment bestiale et géniallissime.

Quoi ???? Déjà la dernière plage de l'album : "Heavenly Perverse". Une guitare en arpège vient faire son apparition mais pas pour très longtemps. Cette chanson mêle samples et voix féminine, riffs acérés, batterie monstrueuse, claviers fantasques, vocaux de fous toujours au rendez-vous, et tout cet amalgame rend l'atmosphère de la chanson très malsaine...

 

En gros, un groupe qui se bonifie avec le temps, un album tout simplement grandiose qui ravira un grand nombre de métalleux qui pensent encore que le black n'est qu'une musique primaire et sans intérêt. Dimmu Borgir prouve le contraire avec des compositions d'une richesse à couper le souffle!!!

le 26/12/2004

2 COMMENTAIRES

karim

karim le 30/09/2006 à 01:48:07

vive dimmu borgir , death cult artmagedon the best

vkng jzz

vkng jzz le 09/08/2007 à 13:22:12

dimmoi bongeour petit panda...ou pas

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements