Djeuled'vak - Last party before the end

Djeuled'vak - "Last party before the end"
chronique Djeuled'vak - Last party before the end

Après avoir déversé mon fiel de chroniqueur frustré sur Boulevard Pol Pot, je ne suis pas mécontent de retrouver Djeuled'vak, histoire d'assouvir mes bas instincts de scribouilleur du net.

Mais il semblerait que les picards aient décidé de me contrarier : j'aime bien leur 4 titres.

 

Un 4 titres qui en contient 5, si on compte l'introduction. 50 secondes de samples, un truc plutôt bien foutu d'ailleurs, mais ça a valeur d'avertissement. Marre de se marrer, Djeuled'vak est dans l'ère du temps : sombre et pessimiste.

Et même si on va sentir une ironie constante dans les 25 minutes de cet ep (d'où le titre Last party before the End), le ton n'est plus à la rigolade.
 

L'extrait de "Salo", un des films les plus durs de l'Histoire, sur "Santa Claus" et "Des chenapans, des brigands" sera le meilleur symbole de ce revirement.

Le plus surprenant étant par ailleurs le changement de style. On est passé d'un metal cuivré un peu bateau, à quelque chose de plus noise, hardcore, punk, postcore que metal (qui, malgré tout, survit toujours).

 

Du coup, ça dure un peu plus longtemps, mais on passe par tant d'ambiances entre les cassures de rythme, les constructions décadentes, qu'on ne s'emmerde pas une seconde. Puis il y a toujours l'apport des cuivres qui donnent de la personnalité et qui ajoutent à l'atmosphère particulière un petit côté décalé ("Des chenapans, des brigands...").

Le résultat est vraiment intéressant musicalement, même si parfois on s'y perd un petit peu. On a l'impression que le groupe a raccordé des bouts de morceaux : ce n'est pas toujours ultra fin, mais le rendu général a de la tronche parce que les musiciens derrière tout ça n'ont jamais été des brelles.

Alors, même si on écoute ça (gratuitement sur leur bandcamp) avec un son-RSA (cheap quoi!) ce qu'il contient est franchement bien.

 

Va falloir être haineux sur un autre cd. Et merde.

photo de Tookie
le 29/06/2012

1 COMMENTAIRE

jeanmich

jeanmich le 29/06/2012 à 19:14:08

alors si c'est un hommage à Pasoloini

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Rinch - Odyssée
Chronique

Rinch - Odyssée

Le 08/02/2017

Black Bomb A - Enemy Of The State