Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41)

  • Gojira + Trepalium + Klone (report)
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo1
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo2
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo3
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo4
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo5
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo6
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo7
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo8
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo9
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo10
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo11
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo12
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo13
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo14
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo15
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo16
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo17
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo18
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo19
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo20
  • Gojira + Trepalium + Klone - photo21
Ce mardi 20 novembre, c'est un peu l'évènement metal de l'automne dans le Loir-Et-Cher. C'est pas tous les jours que des groupes "énervés" se déplacent dans cette salle, et l'affiche est carrément alléchante, Gojira (qu'on ne présente plus) étant accompagnés ce soir par 2 autres groupes français très intéressants, Trepalium et Klone.

J'arrive sur les coups de 20h45 au Chato'do et grosse déception : Klone a démarré dès 20h30... Y a pas à dire, ici, le timing est le timing ! ça m'emmerde d'autant plus que j'étais vraiment content de pouvoir voir sur scène les poitevins, auteurs d'un The dreamers hideway sorti cette année faisant suite à un énormissime Black days. Je verrai quand même 3 morceaux, dont leur titre éponyme "The dreamer's hideway" et leur reprise de Bjork en final, "Army of me" ; reprise que je n'apprécie pas sur CD (faut dire que ce sont pas les premiers à s'y essayer, il y avait déjà eu SIN entre beaucoup d'autres...), mais en live, il est bien plus puissant et ça l'a plutôt bien fait.

Bref, je noie ma déception en me rendant au bar, le temps de discuter un peu, et Trepalium fait son entrée. Je ne suis pas connaisseur du groupe malheureusement ; Cglaume ou Viking Jazz en auraient parlé bien mieux que moi !
Malgré cela, c'était quand même un très bon concert, le côté groovy du death proposé par le groupe fait mouche en live, et mis à part certains titres trop "classiques" qui m'ont fait ni chaud ni froid, globalement c'était plutôt sympa. Trepalium a évidemment joué ses classiques, comme "Sick boogie murder" et son intro cabaresque, "Usual crap", "Daddy's happy"...
Le public a mis un peu de temps à entrer dans le death technique des français, mais pour les derniers titres il est complètement conquis et la fosse s'éclate à tout va.
Dommage que le chanteur ne parle pas énormément aux spectateurs, car je suis sûr que Trepalium aurait fait un sans-faute ; là, il y a quand même eu une petite lassitude en plein milieu du set qui aurait pu être compensée avec plus de communication groupe / Public.

Mais c'est avec un bilan positif qu'on retourne au bar (plus difficile d'accès cette fois-ci, il y a beaucoup de monde ce soir) se désaltérer ; faut dire qu'à 2 euros la bière (les parisiens vont me haïr) on va pas s'en priver.

C'est au tour de Gojira d'entrer en scène, et quelle scène ! La tête du personnage de la pochette de leur dernier album, "L'enfant sauvage", plane au dessus du groupe, et le public déjà gonflé à bloc hurle de joie à l'entrée du groupe des Duplantier.& Co. D'ailleurs le groupe démarre avec le premier morceau de ce nouveau disque, "Explosia", et lance tout de suite les hostilités. Le son est énorme (d'ailleurs, il l'a été pour les 3 groupes), et on sent qu'on va passer un sacré bon moment.
J'en suis encore plus convaincu lorsque le groupe enchaine avec 3 titres de "From mars to sirius", mon album préféré de Gojira : "Flying Whales", "Backbone" et "The heaviest matter of the universe". Yeah !
Puis on navigue entre les 2 derniers albums du groupe, les gratteux ont une aisance folle et que dire de Mario Duplantier... Quel batteur ! Rien que pour lui, un concert de Gojira vaut le coup. D'ailleurs, le groupe le sait et lui fait la part belle ; il a le droit à son solo de batterie tout seul sur scène (enfin c'est plutôt redondant car c'était déjà le cas en 2006), et les 2 frangins vont inverser leurs rôles le temps d'une chanson, loin d'être exceptionnelle, où Joe perdra une baguette dès l'intro. Sur ce titre, riffs ultra basiques, voix gutturale, bref, c'est drôle, mais pas vraiment intéressant. Cela ne dérange pas le public qui de toutes façons est à la botte du groupe dès le départ.
On ne voit pas le temps passer, les vidéos diffusées sur l'énorme tête surplombant le batteur nous permettent de rester concentré dans l'ambiance et "vacuity" annonce déjà la fin du concert. Puis les Bayonnais clôtureront leur set en rappel avec "The Gift of Guilt", titre parfait pour finir la soirée (j'aurai préféré "global warming" mais à mon avis, en live, elle doit être trop compliquée à exécuter).

J'écoute très rarement Gojira mais en live, c'est une sacrée machine de guerre. C'est très carré, très pro, mais surtout on en prends plein les oreilles, et plein la vue aussi avec leur mise en scène. Une bien bonne soirée au Chato'do donc, à renouveler !

Setlist Gojira :
Explosia
Flying Whales
Backbone
The Heaviest Matter of the Universe
L'Enfant Sauvage
The Art of Dying
Toxic Garbage Island
Wisdom Comes
Oroborus
The Axe
Vacuity
Rappel :
The Gift of Guilt


Merci à Quentin du Chato'do, et à Pixelle, propriétaire des photos ci-dessous ! Son site est accessible par ici : http://wwww.pixellephoto.fr
photo de Pidji
le 27/11/2012

Les photos

Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo1Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo2Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo3Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo4Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo5Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo6Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo7Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo8Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo9Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo10Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo11Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo12Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo13Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo14Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo15Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo16Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo17Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo18Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo19Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo20Gojira + Trepalium + Klone le 20/11/2012, Le Chato'do, Blois (41) - photo21

4 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 27/11/2012 à 09:43:48

Carton jaune pour avoir loupé le début du set de Klone Pidji ! :))

Chato'do

Chato'do le 27/11/2012 à 12:20:12

Merci pour le report !

pidji

pidji le 27/11/2012 à 16:32:15

Bah Cglaume, j'y allais bcp pour eux en plus, pffff... Mais gérer les enfants le soir tu devras ! Héhé

cglaume

cglaume le 27/11/2012 à 17:44:38

Les soirs de concert, les enfants, je délègue :)))

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements