Donkey Punch - Middle Class

Donkey Punch - "Middle Class"
chronique Donkey Punch - Middle Class

Amis de la poésie, bonjour (ou bonsoir si vous passez à table - comme dirait l’autre – bise Arnie), voici venir les sémillants Donkey Punch (j’vous fait un dessin… bon d’accord après alors) qui vont nous entretenir de la classe moyenne.

Autant ne pas prendre de gants – quoique qu’avec toutes ces saletés qui traînent sur la table – pour introduire l’objet du désir à peine dévoilé. Avez-vous remarqué que les prérogatives du monde du binaire sont devenues comme le sexe. Accessibles. Ce qui auparavant, était conspué, dénigré, caché, malmené, diagnostiqué comme une maladie grave, devient, au détour de trois clics de souris, un mode de vie libre à suivre dans tous les parcs publics de Tchéquie ou dans les moindres ruelles d’Aulnoyes- Aymeries. La sodomie… C’est la vie, pas le paradis…

 

11 titres pour dix-sept minutes, à peu de choses près, un aller et un retour la minute. C’est que voyez-vous lorsque l’on fait dans le violent, on aime prendre son temps. Pour peu, on en grillerait une à mi-parcours, sans déconner. Il n’en faut pas plus aux parisiens pour délivrer la sauce qui repose sur des tripes rougeoyantes héritées du hardcore le plus dur et un sang métallique rouge comme la mort. Il y’en a partout, une odeur nauséabonde empeste vite la pièce avant que les parfums de l’innocence ne reprennent le dessus.

C’est un peu ça la middle class vu par les singes cogneurs, on vit rapidement des choses horribles, on les oublie vite aussi avant de s’infliger les prochaines douleurs. Pour ça leur Hardcore sévèrement burné, bien serré aux couilles, s’avère d’une efficacité redoutable. Et quand la trilogie « Cheating life » post gueularde se met en branle, on comprend que nous terminerons sur les genoux, usés, dilatés, larmoyants mais soulagés.

 

Donkey Punch est aussi le titre d’un film pour ados dont le pitch repose sur Trois jeunes anglaises, en vacances à Majorque, qui rencontrent un groupe de garçons membres de l'équipage d'un yacht. Ceux-ci leur proposent une promenade en mer. Alors que la fête bat son plein entre alcool, sexe et drogue, un accident va transformer le rêve en cauchemar...

photo de Eric D-Toorop
le 18/04/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Lesuits - Snuts
Chronique

Lesuits - Snuts

Le 28/11/2016

Sycomore - Nectar