Dusty Rhodes and the River Band - First You Live

Chronique CD album (47 minutes)

chronique Dusty Rhodes and the River Band - First You Live
Venu d'Orange County en Californie le groupe Dusty Rhodes and the River Band risque de rappeler bon nombre de souvenirs aux anciens tant leur musique sonne comme la fameuse musique folk-rock des années soixante. En effet, le combo propose au travers de leur premier album un véritable retour en arrière, à l'époque où le folk régnait en maitre.

Pouvant être apparenté à une forme hippie et encore très jeune d'Arcade Fire, Dusty Rhodes and the River Band n'en est pas moins original. Très fraiche et enjouée, la musique jouée est dès le début accrocheuse et donne le sourire. La recette utilisée sur chaque morceau n'est pas toujours la même, le groupe s'essayant à plusieurs styles, ces derniers toujours rattachés à des bases folk ou roots. On ne sera donc pas étonné de tomber sur un accordéon ou une trompette à sourdine sonnant très Cajun (notamment sur "Leaving Tenessee" ou "Dear Honey"). Des cordes quasi sorties du folklore celtique font leur apparition sur pas mal de morceau, les guitares country tout droit sorties du Texas viennent retentir de temps en temps. La ballade au piano typique de cette époque est également tentée, et avec succès puisque "Strike" tape directement nos tympans pour incruster sa mélodie dans notre cerveau avide de musique. "Keys to the Truck" mêle folk avec gospel pour un mélange étonnant rappelant par moment Nick Cave. Les claviers très "Doors" se la ramènent par moment, notamment sur "Street Fighter", mêlés aux cordes pour un mélange ultra énergique et réellement trippant. "Goodnight Moonshine" est une très belle ballade folk nous emmenant dans les sphères d'un Beatles sous acide.

Très fraiche et insouciante la musique que propose le combo fera certainement penser à The Shins qui opère dans le même style. Mais si ce dernier a déjà bien muri et appris de ses quelques erreurs, Dusty Rhodes and the River Band lui, souffre encore par moment de sa jeunesse. Si les compositions sont très travaillées et variées, on regrettera le chant parfois approximatif ou qui irritera certainement quelques auditeurs par son côté quasi nasillard.

Malgré ce petit défaut, ce First You Live n'en reste pas moins un très bon cd offrant un voyage à la fois dans le temps et dans l'univers musical des USA de l'époque au travers d'une musique fraiche et sincère, qui n'est jamais tentée par la facilité. Un album qui fait vraiment plaisir à entendre.
photo de DreamBrother
le 11/04/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019