Ed Warner - Ed Warner is fucking dead

Ed Warner - "Ed Warner is fucking dead"
chronique Ed Warner - Ed Warner is fucking dead

Ed Warner is fuckin dead.

 

Pas de bol, je découvre le groupe avec cet EP posthume. Du coup, vous allez me dire, "quel est vraiment l'intérêt ???"... Et bien, tout simplement car ces 4 titres sont suffisamment bien foutus pour me donner envie de vous en parler. Alors appuyez sur "play" sur le lecteur de gauche, et enjoy.

 

Ed Warner officie (officiait) apparemment depuis 2009, et s'appelaient à l'époque Ed warner's cage. Je n'ai pas assez suivi la presse people de Charleville-Mézières pour savoir pourquoi le groupe n'a rien sorti entre 2009 et 2014, mais c'est peut-être la même raison qui les a fait arrêter cette année. Maiiiiis, cela ne nous regarde pas.

 

Allez parlons musique. "La dépouille du soldat baleine" démarre comme un titre hardcore/metalcore basique mais heureusement, on ne restera pas longtemps dans cet environnement. Un clavier sonnant façon xylophone fait son arrivée sur un passage plus aérien ; clavier qu'on retrouvera sur les titre suivants également : j'avoue que ça fonctionne carrément bien, on n'y fait pas forcément attention mais il apporte énormément aux passages mélodiques/mélancoliques.

Le groupe aime changer plusieurs fois de plans / Ambiances sur chaque morceau, on passe de riffs rentre-dedans à des passages carrément post-rock limite pop, où la voix chantée me fait d'ailleurs penser à du Archers and arrows parfois.

C'est bien foutu, et certains riffs sont vraiment bonnards : le passage rentre-dedans de "Lymphatisme" me fait systématiquement remuer la tête. Tout comme le démarrage de "Love 2.0". Dommage que le groupe ne s'entête pas à rester un poil plus longtemps sur ces moments-là ; quelques secondes de plus seraient loin d'être désagréables. à vouloir trop changer de riffs et ambiance, on en perds parfois le principal : l'auditeur qui prends son pied à se remuer, musique à fond dans les esgourdes !

Pour rester sur "love 2.0", il y a même un passage à la Envy (première époque) carrément jouissif, miam. M'enfin, dommage que les 2 derniers morceaux se terminent plus ou moins sur la même structure, une voix qui lance un speech "choc" (quel genre?) sur une musique qui s'adoucit au fur et à mesure.

 

Verdict ? Dommage que le groupe s'arrête, ils en avaient sous le coude les ardennais ! Ces 4 titres passent vraiment très bien, hormis quelques "lourdeurs" déjà citées au dessus, qui auraient peut-être gêné sur un LP. Mais de toutes façons Ed Warner est mort, on ne connaitra donc pas cette éventualité.

 

Ah et j'oubliais : vous pouvez même télécharger gratuitement cet EP sur leur bandcamp. Enjoy !

photo de Pidji
le 10/05/2016

7 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 10/05/2016 à 12:17:32

"... sur le lecteur de gauche"

Certes. Mais tous nos lecteurs ne sont-ils pas de gauche ? Non ? On aurait des lecteurs qui votent Sarko ?

:P

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 10/05/2016 à 13:06:13

Et puis pour l'extrême gauche : on fait quoi ? Hein ? On n'est pas que bon à jeter des caillasses et à planter des herbes qui font rire !!!! Je pense cependant qu'on a plus de lecteurs de gauche que certains sites musicaux comme, au hasard, .... (ts ts je ne balance pas)

el gep

el gep le 10/05/2016 à 13:19:16

Ed Warner's Cage jouaient en fait depuis bien avant 2009... Ils ont même sortis d'autres skeuds avant ça.
Bref, ça nous rajeunit pas ma bonne dame...

Xuaterc

Xuaterc le 10/05/2016 à 13:40:36

Et on a le droit d'utiliser le lecteur si on écoute Burzum, Peste Noire, Absurd, Down?

pidji

pidji le 10/05/2016 à 16:18:07

Roooh les lourdeaux :P

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 10/05/2016 à 20:49:28

"Lourdeaux" : ça passe comme groupe ? Je ne connais pas...

cglaume

cglaume le 10/05/2016 à 23:14:00

Rien à voir: ce sont les habitants de Lourdes...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019