Femme Fatale - In a cold life

Femme Fatale - "In a cold life"
chronique Femme Fatale - In a cold life
Issu du Lubéron, FEMME FATALE prouve avec ce six-titres cold à souhait qu'il existe en France des formations d'excellent niveau, bien que la scène concernée par ces orientations (cold, post-punk, électro et new-wave en ce qui concerne les "courants" dont se réclame FEMME FATALE) soit plutôt méconnue.

FEMME FATALE redore donc ici le blason du revival d'une époque révolue, mais dont les figures de proue, j'en veux pour preuve l'excellent "Control" réalisé en l'honneur de JOY DIVISION, se voient actuellement remises à l'honneur. Pour cela, il s'aide sur certains titres de "collègues" talentueux tels que Dav Klyde, oeuvrant dans un créneau similaire, pour un remix réussi de "La ville" , premier morceau de ce mini-album. L'original, déja excellent, plutôt cold et synthétique, trouve en cette seconde version une nouvelle identité, plus rock et plus alerte, en même temps qu'il démontre l'habileté de FEMME FATALE dans l'exercice souvent périlleux du remix.
Puis pour le remix de "She's lost control", c'est le rémois MAY qui s'y colle, aidant FEMME FATALE à donner un nouvel élan à ce morceau, ici plus synthétique que l'original tout en proposant un chant à la fois lyrique et angoissé.
Autres contribution, celle de marcellOblOg sur le remix de "Frederic" de Charles de Goal, autre illustre musicien cold de l'hexagone. Saccadé et antraînant, ce morceau aurait largement tenu son rang sur la compilation "BIPPP" qui regroupe les fleurons de la scène "synth-wave" française 79-85.
Puis, pour en finir avec les collaborations, c'est "La ville" qui se voit une seconde fois remixé, avec l'aide de Curtis Ian & the Joy Division, en prenant des penchants plus "speed" pour apporter la preuve définitive de l'adresse de FEMME FATALE, et de ses complices, dans les remix.
Côté compos strictement perso, outre "La ville", on a droit à un second morceau, "L'équilibre", sombre et plutôt alerte, sur lequel le chant en Français "passe bien", ce qui est d'ailleurs le cas sur tous les titres de FEMME FATALE.

Une découverte à faire donc, en attendant des productions plus conséquentes (un album se prépare ou est déja en boite à l'heure qu'il est, la mémoire me faisant défaut), en ayant de plus l'assurance de découvrir un univers plutôt méconnu par chez nous mais qui "cache" lui aussi son lot de bonnes surprises sur le plan musical.
photo de Refuse to keep silent
le 29/12/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019