Get Some - ...And Then You Die!

Chronique CD album (25:40)

chronique Get Some - ...And Then You Die!

On peut dire que les Hollandais de Get Some ont pris leur temps. Formé en 2012, Jos, Sander, and Sven auront attendu 10 ans et un EP, notamment pour stabiliser leur line-up, avant de se décider à enfin sortir leur premier album, And Then You Die, un nom qu’on ne leur souhaite pas prophétique. J’avoue que l’association du nom du groupe et du nom de l’album passe crème, on dirait même une punch line de Duke Nukem: Get some…and then you die! Même pas le temps d’appuyer sur la touche Play qu’on nous annonce une première mandale à venir en guise de trailer.

 

Et cela se confirme, dès les premières des 25 minutes qui s’offrent à nous. Il faut se rendre à l’évidence: au pays des moulins, Get Some ne brasse pas du vent et délivre une galette aux contours acérés d’un street-punk tout ce qu’il y a de plus classique qui flirte avec un hardcore tout ce qu’il y a de plus classique avec un message tout ce qu’il y a de plus classique. Mais du classique crédible, efficace, qui ravira les porteurs de Doc comme ceux qui ne jurent que par les skate shoes, comme un hybride de Pennywise et de Trash Talk, pas un vulgaire monstre de Frankenstein mais un hybride dans sa version "le meilleur des deux mondes".

Riffing très orienté rythmique, ultra propre mais qui sait jouer avec les larsens ("Your Truth"), toujours mélodique sans tomber dans le punk mélodique enrichi en soupe pop. Ca fonctionne, pas toujours de façon directe car ce n’est pas non plus “catchy as fuck” mais ça fonctionne bel et bien. Ajoutez à ça une rasade de batterie enrichie en 8.6 qui envoie de l’olivette et fait de la snare du petit bois, une voix bien hargneuse comme on les aime, du genre qui n’est pas là pour rigoler et te met une droite à chaque allitération ou un high kick à chaque assonance, de la pure voix de pur frontman qui s’impose avec une facilité déconcertante. Le résultat est hypra fédérateur comme ce "Down On The Floor" et son pont aux harmonies bien senties, ou "You Said" qui sonne comme la bande originale d’un mosh-pit dans lequel on irait débattre avec les copains à coup de châtaignes dans les molaires. Il n'y a donc pas de temps mort même si le groupe sait jouer avec la dynamique et troque la rapidité à l’occasion d’un pont ou d’un refrain plus tranquillou mais jamais mou du schlass histoire de reprendre son souffle avant un nouveau sprint.

 

Malgré son côté très classique, And Then You Die est une très belle surprise de street-punk qui mérite qu’on s’y attarde. Porté par un mixage réussi, très clair et très cristallin où tout le monde respire avec aise et surtout une très belle dynamique qui fait honneur à celle des morceaux, Get Some parvient à merveille à mettre en musique et à faire remonter la haine viscérale, et dans son plus simple appareil, que l’on vouerait à une quelconque forme de société.

 

 

On aime bien: la hargne du chant, du punk mélodique sans être mélo, un style classique et sans concession

On aime moins: un album qui ne réinvente pas le style

photo de 8oris
le 05/05/2022

8 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 05/05/2022 à 09:17:08

Intéressant. Je vais écouter.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 05/05/2022 à 16:33:19

Vois pas bien le mélodique ni le Pennywise dedans. Ni le côté Street Punk, non plus. C'est du HxC comme il devrait toujours en être: ultra vénèr. 

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 05/05/2022 à 16:38:34

Avec le chant et le côté crossover, on se rapproche du Holy Terror de Ringworm sur le titre éponyme.

8oris

8oris le 05/05/2022 à 22:15:35

Bah désolé, l'approche des guitares m'a fait penser à Fletcher Dragge direct, le son, beaucoup d'accord en octave, les harmonies!
Bon, j'ai trouvé pire que moi, le label conseille l'album aux fans de Type O Negative!
Après, hardcore, street-punk, chez moi la limite est ténue et puis j'ai toujours été mauvais en étiquettes dans mes chroniques...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 06/05/2022 à 09:00:26

Le Street-Punk sortira facilement la crête et le blouson à clous à la Total Chaos ou les premiers The Casualties. Il va surtout utiliser une connexion avec la Oï! ou même du Ska. Là, ça ratisse presque les terres de Terror par moment. Bref, peu importe, achat du skeud direct et ça fait longtemps pour une plaque de HxC.

Freaks

Freaks le 07/05/2022 à 19:09:50

Ça donne envie en tout cas toutes ces étiquettes.. 

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 12/05/2022 à 09:43:51

Il tourne beaucoup à la maison.

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 17/05/2022 à 19:25:28

Dites ! Merci pour la découverte ;)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Soirée FRANKENHOOKER (DEAFHEAVEN + CELESTE + WHISPERING SONS + SLOW CRUSH) le 30 septembre à l'Elysée-Montmartre
  • Seisach' Metal Night #3

HASARDandCO

Broken Edge - Unleash My Soul
Carnist - Hellish