Goldfinger - Hello Destiny

Goldfinger - "Hello Destiny"
chronique Goldfinger - Hello Destiny
Voilà le retour de l'un des meilleurs groupes de ska-punk américain (à mon avis) avec leur sixième album, album qui signe également le retour du guitariste original Charlie Paulsen. Et à l'écoute de ce "Hello Destiny", le retour semble plus que convaincant.

Goldfinger fait partie de ces groupes qui n'ont jamais vraiment rien inventé, mais qui ont un patrimoine sympathie énorme et dont il est presque impossible de dire du mal. Et j'en suis le premier que ça désole. L'avant dernier cd était objectivement une catastrophe musicale, sans originalité ou réelle volonté de faire quelque chose de convaincant, pourtant je l'apprécie beaucoup. Heureusement, ce nouvel opus va permettre au groupe de retrouver un peu de la gloire qu'il a eue à une époque, et cela dans la bonne humeur.

Ce qu'on ne pourra jamais retirer au groupe, c'est sa capacité à vous foutre de bonne humeur avec n'importe lequel de ses morceaux, et les douze titres d' "Hello Destiny" ne dérogent pas à la règle. Dès le début "One More Time" agit comme un gros coup de pied au cul façon punk rock californien, avec tout le soleil qui va avec. "Get Up" sonne le retour du skapunk, tout cuivres dehors, rythmique presque reggae et pompe qui donne le tempo. Un titre que seul Goldfinger sait faire sonner juste actuellement. "Goodbye" est plus rapide, et se la joue par moment skatecore avec quelques soli propre au style, discrets mais bien intégrés. "The Only One" est une petite perle de skapunk, super gaie, très reggae et tout simplement addictive.
Nettement plus varié sur cet album que sur le précédent opus, Goldfinger n'hésite pas à balancer une salve ultra rapide de punk pur et dur avec "Not Amused" et ses 1m50 au compteur. On appréciera aussi le comique "Handjobs for Jesus", aux sonorités presque inhabituelles pour le groupe. L'album se clôture avec "Julian", titre acoustique, accompagné de nappe de clavier, un titre somme toute étrange, sonnant comme une berceuse.

Alors oui, cet album est terriblement classique et ne propose rien de neuf, mais c'est exécuté de façon enjoué, sans prétention, c'est juste de la bonne humeur en barre comme Goldfinger sait faire. Bien meilleur que les dernières prod' du combo, ce "Hello Destiny" rappellera le bon "Open Your Eyes" et conviendra parfaitement au retour du beau temps actuel.
photo de DreamBrother
le 07/04/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Vista Chino - Peace
Coilguns + Kunz - split