G.U. Medicine - Saints of excess

G.U. Medicine - "Saints of excess"
chronique G.U. Medicine - Saints of excess
G.U. MEDICINE, peu d'entre vous doivent connaitre ce groupe anglais, et pour cause... Le label UNDERGROOVE les a signé après l'écoute de seulement 3 chansons, c'est pour dire ! D'ailleurs, la bio du label présente le groupe comme un "phénomème du rock'n'roll"... Généralement, ces phrases toutes faites destinées à la vente ne me motivent guère, alors essayons quand même de voir ce qui se cache derrière tout ça, en écoutant ce premier disque du combo qui sort dans quelques jours (le 14 aout 2006).

Wouhou !!! Yeah Baby !!! C'est les premiers mots qui me sont venus à la bouche dès les premières secondes d'écoute de ce "Saints of excess". Bon, et bien je retire mes premieres pensées au sujet du label : ils ont eu raison sur toute la ligne ! Mon dieu que c'est bon. Les 2 premiers titres vous envoient au septième ciel du rock'n'core, ça joue vite, le son est gras (tout comme la voix), l'esprit est là, bref tout va. Bon attendez, je m'assoie pour me remettre de mes émotions. Oh et puis non, je me lève, et je me bouge ! Parce que si en écoutant cette musique à fond vous n'avez pas - ne serait-ce qu'un tout petit peu - envie de vous remuer et de faire le con, alors vous devez sûrement être un de ces hermites vivant dans les grottes de lascaux qu'on n'a jamais retrouvé. Passé ces premiers titres, le groupe ralentit un peu le tempo, mais arrive toujours à vous récuperer avant que vous ne lachiez prise.

Musicalement parlant, certains passages me font penser à Casey CHAOS et sa bande d'AMEN ; il y a aussi un petit côté old school rock'n'roll à papa qui est bien bon ("Taking her lead", "Mind like a motorbike"). Globalement donc, c'est du rock'n'roll, vous l'aurez compris ; avec parfois des passages bien énervés, et d'autres plutôt "biker like". Ce disque se termine en apothéose avec le titre "Amphetamine express" qui réunit tous les styles dont je vous ai parlé, pour 3 minutes de bonheur intense.

Que ce disque est jouissif ! Pour un premier album, les G.U. MEDICINE frappent un sacré coup, tellement fort que tu te retrouves par terre. Allez relève toi, et prends une deuxième claque en appuyant sur replay ! Bref, à part quelques longueurs vers le milieu quand le côté old school prends une part trop importante, le reste, c'est que du bonheur. Rock'n'roll baby, rock'nroll !!!
photo de Pidji
le 10/08/2006

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements