Hangman's chair - Leaving paris

Hangman's chair - "Leaving paris"
chronique Hangman's chair - Leaving paris
Hasard et fatalité font qu'il est bizarre de parler de "Leaving Paris", sorti quelque temps avant la disparition du guitariste d'Es La Guerilla, terreau fertile sur lequel a poussé Hangman's Chair.
Et pourtant, d'ELG il ne reste plus que le batteur ; mais cela n'empêche pas une reconstruction avec de nouveaux membres venant se greffer au groupe.

Et d'après moi, le dernier changement de line-up (chant et basse) est quelque chose de positif pour la musique d'Hangman's Chair ; ce n'est pas que (Alament for...) The Addicts soit mauvais, mais je ne lui trouve pas autant de charme que ce Leaving Paris.
Pour finir avec le contexte, c'est toujours Jüül qui illustre les propos du groupe, dans une ambiance à la fois plus claire mais toujours aussi glauque.

Cet album je l'ai attendu, me demandant bien ce qu'allait donner la musique avec le nouveau line-up... Et bien quelle ne fût pas ma déception à l'écoute des sept premières minutes du disque. Que le décollage est long... Mais long... Très très long ! Hangman's Chair nous sert pendant plus de sept minutes une intro qui dessert l'album, heureusement que la musique s'enflamme un peu à la huitième minute sinon ça démarrait vraiment mal. Cependant, la première approche est toutefois sauvée par le "nouveau" chanteur (entre parenthèses puisqu'il officie déjà dans le groupe Inhatred) à la guitare/voix.
Si avec Keo, Hangman's Chair était du côté doom/rock, avec ce présent album ils ont inversé la tendance (rock/doom, donc), puisque l'ensemble du disque est beaucoup moins typé Metal (attention, ne lisez ce que je n'ai pas écrit : j'ai pas dit que nous avions à faire à du rock'n'roll pied au plancher et que c'est léger hein !!!). Ça reste lourd musicalement, du genre à t'enfoncer la gueule six pieds sous terre, et si t'as les jambes qui gigotent en rythme c'est que t'as compris le groove de cet album.
On se trémousse réellement à partir de "Will the sun set today", deuxième morceau du cd, même si le riff d'intro est pas mal - que dis-je, très bien - mais il faut que Cédric Toufouti face son apparition pour que le décollage soit réussi, et qu'il n'y ait plus de retour en arrière possible.

A partir de maintenant, je ne vais plus dire de mal de Leaving Paris. Le reste, c'est du bonheur en barre, en riffs dûrs, arides et groovant, envoûtant la voix - toujours cette voix : à chaque fois je me dis putain, le chanteur a la classe, que ce soit sur les passages clairs, chantés, plus brusques, rien à faire, le chanteur est intouchable, même l'accent. Le ton toujours juste, pas une parole de trop, et le chant s'efface quand il faut pour nous faire profiter de la musique.

Si la musique a mis du temps pour me prendre les tripes, c'est pour ne plus les relâcher après. Que cet album est fort, expressif... Leur musique est moins metal, mais je la trouve toute aussi noire que leurs précédentes productions : c'est un noir moins dûr, mais plus profond. Carrément envoûtant, riffs accrocheurs, rythmiques prenantes, que dire de plus... Si vous ne l'avez pas déjà acheté, dépêchez vous de le faire.
photo de Sepulturastaman
le 20/04/2010

7 COMMENTAIRES

mat(taw)

mat(taw) le 20/04/2010 à 10:26:18

Ah cette pochette j'y arrive définitivement pas...
sinon, quelques précisions de line up: il reste DEUX membres d'ELG dans hangman: le batteur et le 1er gratteux Rour. Et leur nouveau chanteur Cub était gratteux d'INHATRED, il faisait juste quelques backings...
Voila, en direct de la scène parisienne c'était mat, à vous les studios.

vkng jzz

vkng jzz le 20/04/2010 à 15:46:55

"c'était mieux avant"...
très sympa dans son genre cela dit (hormis la pochette) mais si ca peine a décoller ca reste agréable et bien fait. on attendait juste autre chose de leur part.

kurton

kurton le 20/04/2010 à 16:07:13

Le coté mega crasseux (prod énrome) de l'EP manque cruellement je trouve sur cette nouvelle galette.
On est passé du jack Daniel's au Jameson...

mat(taw)

mat(taw) le 20/04/2010 à 16:30:04

on en est pas encore au Jim beam. Ouf.

sepulturastaman

sepulturastaman le 20/04/2010 à 17:00:50

Rour a joué sur El Dia De Los Muertos ? Viking qu'attendais-tu ? moi honnêtement j'attendais un truc plus stoner moins doom et moins froid un truc qui se rapproche d'ELG ; bon c'est sur il nous ré-enregistrez un Los Dia De Los Muertos c'était l'extase, mais là c'est pas mal je trouve., Mattaw en live ça donne quoi ? Pourquoi vous n'aimez pas la pochette ?

mat(taw)

mat(taw) le 20/04/2010 à 18:00:07

parce qu'elle est moche. Nan juste parce qu'elle ne correspond pas à mes critères d'esthétisme visuels, c'est mieux.
En tout cas Rour je l'ai tjs vu en live avec ELG, je ne sais pas s'il a ENREGISTRE ts leurs albums, mais en live il a tjs fait partie de la troupe.
Je peux juste te dire que leur live pour le concert hommage a sid Ahmed était une boucherie.

sepulturastaman

sepulturastaman le 20/04/2010 à 18:21:11

Rour n'est pas créditer dans El Dia de Los Muertos c'est pour ça que j'ai dit qu'il ne reste que le batteur (mea culpa) mais tes plus amples informations ont été le très bien venues

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements