Harm Done - Abuse/Abused

Chronique CD album

chronique Harm Done - Abuse/Abused

Après l'ouragan constitué par leur Hammer Tape'15', chroniquée ici par bibi (fuck), les Nantais de Harm Done allaient-ils nous remettre une rafale de gifles aussi intense sur un format (à peine) plus long ?

 

Je pense que les gaziers doivent au moins avoir les mêmes problèmes dentaires que moi en ce moment. Et plutôt que de se taper la tête contre les murs pour combattre la douleur, ce qui est parfaitement idiot, j'en conviens, ont pondu un pacson de titres de furie. Et paf, c'est mort pour le suspens.

 

Primierdo: Le son est roots, vrai, disons keupon quoi, participant ainsi à l'urgence absolue et de cette galette abusive. Vous n'aurez pas le temps de vous garer sur le côté, après avoir entendu la sirène, que le camion-dragster (poids et rapidité) Harm Done vous aura aplati par sa brutalité décérébrée

.

Secundero : Décérébrée ? En fait absolument pas. Car, il faut avoir un minimum de matière grise pour enquiller 17 brûlots tétanisants renvoyant aux pionniers du genre comme les Ricains d'Infest (pas ceux référencés chez nous, qui sont français, eux.). Et de la technique, aussi, bordel. Les variations rythmiques du briseur de baguettes laissent sur le carreau. C'est plus pratique à nettoyer que la moquette.

Les gars se foutent probablement des comparaisons et balancent la sauce sans vous posez de question : c'est craché (crashé?), c'est plié, dégagez.

On est pas loin du grind donc sans le côté « fête de la saucisse-lentilles ».

 

Tersodro :Chaque titre sait aussi ralentir la cadence fugacement pour se faire écrasant tel "Empire Of Dust" et son cassage de nuque absolu. Un exemple parmi une multitude. Pour une fois, ces touches limite beatdown ne lassent pas et ne sonnent pas opportunistes.

 

C'est simple au final : cette plaque, on se la met, on ramasse. Et on y revient souvent dans un plaisir purement SM.

photo de Crom-Cruach
le 08/04/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021