Heymoonshaker - Shakerism

Heymoonshaker - "Shakerism"
chronique Heymoonshaker - Shakerism

Duo anglais maintenant basé en France -grand bien nous fasse-, Heymoonshaker allie beatbox, bouche "multifonctions" et guitare souvent bluesy pour un résultat souvent de toute premlière qualité, aride et dénué de tout artifice gênant ou démonstratif.

 

Sur l'album, les deux comparses font feu de tout bois et n'hésitent pas à marier rythmes divers, dont ceux du hip-hop, et blues des origines "relifté", avec pour effet de créer de véritables hymnes d'un genre de plus en plus pratiqué par chez nous et outre-frontières. On fait même dans le bizarroïde à la Beck ("London part.2") avec succès et l'ensemble est souvent énergique, colérique ("Ten letter word") et d'une qualité optimale. Heymoonshaker y greffe la subtilité du blues, toujours bien exécuté, plein de feeling, et tout s'imbrique comme par magie. "Part 1" exhale même des élans funky, "Devil in mind" une grande sensibilité et chaque réalisation porte le sceau d'un talent inné.

 

Soudée, en parfaite symbiose, la paire BaLcon/Crowe se hisse avec cet album et de façon directe en haut de l'échiquier, séduisant de surcroît par son côté artisanal, "home made", qu'on apprécie forcément. Et une authencticité doublée d'une sécheresse dans le jeu tout aussi notable ("Premature blues") qui augure d'un avenir radieux, dans un créneau largement mis à l'honneur et ce, d'une manière souvent convaincante chez la plupart mais rarement aussi accomplie.

 

Excellente sortie donc, et bien belle révélation que ce duo minimal dans l'approche et maximal dans le talent entrevu et dans le rendu livré.

photo de Refuse to keep silent
le 29/06/2013

1 COMMENTAIRE

PogoTiM

PogoTiM le 30/06/2013 à 22:29:12

Merci pour cette découverte :) Ca fout grave la banane d'écouter ça ! C'est "frais" comme un dit ;)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements