Ignite - Our darkest days

Chronique CD album (36 mn)

chronique Ignite - Our darkest days

Nous sommes déjà fin novembre 2006, et je me dis qu'il serait grand temps de parler d'un album énorme, violent, rageur, revendicateur, Hardcore quoi. Bon, vous savez de qui je veux parler, c'est évidemment de IGNITE, qui avec Our darkest days frappe encore un grand coup dans la scène HxC/Punk internationale.

 

Car n'y allons pas par quatre chemins : cet album a vraiment tout pour être fédérateur, des rythmes effrenés, des mélodies imparables, une voix excellente qui nous donne envie de chanter. Car oui, ici pas de braillements, aucuns cris, mais plutôt une voix aigue (d'ailleurs on se demande des fois comment il doit assurer ça en concert !) : et cela n'empêche pas cet album d'être sacrément énervé. C'est simple, rien n'est à jeter dans cet album. Ou enfin si, un seul titre, d'ailleurs étonnant (même si porteur d'un message) : le groupe fait une reprise de "Sunday bloody sunday" de qui vous savez, malheureusement le titre est vraiment plat et se contente d'accelerer l'original. Bref, passons outre ce mauvais titre, et occuppons-nous du reste : impossible de ne pas avoir envie de remuer n'importe comment, de pogoter comme un fou en écoutant des titres (aux noms évocateurs...) comme "Bleeding", "Fear is our tradition", "Let it burn", "Poverty for all"... Vous remarquerez que je prends tous les titres dans l'ordre : normal, je vous le dit encore une fois : rien n'est à jeter.

 

Le son est parfait, tout est parfaitement audible, et les refrains hurlés à plusieurs voix sont excitants à souhait. Pas une seconde de répit dans ce disque, si ce n'est à la fin avec un "Live for better days" accoustique, peut-être un poil kitsch mais on a tellement jubilé durant les 30 minutes précédentes qu'on apprécie encore plus cette chanson. Que dire de plus ? Il vous suffira d'écouter quelques titres pour en devenir accro. Peut-être pas dès la première écoute, car ce disque a ce côté jouissif qui vous fera penser au début que cet album n'est pas fantastique ; et pourtant, vous aurez de plus en plus envie de vous le remettre dans votre platine, je vous le garantis.

 

Alors récapitulons : NON, on n'est pas obligé de brailler comme un porc lorsque l'on fait du Hardcore (qui lorgne vers le punk), IGNITE est là pour le prouver de la meilleure des façons ; c'est à dire ni plus ni moins avec un des meilleurs albums du genre de l'année.

photo de Pidji
le 24/11/2006

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Creinium - Project Utopia
Melvins - Eggnog EP