JMPZ - Sound Asylum

JMPZ - "Sound Asylum"
JMPZ - Sound Asylum (chronique)
On continue notre ouverture d’horizon musicale avec cette chronique du dernier album en date des JMPZ, ce groupe français de dub/rock aux sensations tribales qui a comme particularité un line up assez singulier puisqu’il est composé de deux basses, une batterie, et un didjeridoo !

"Sound Asylum" se veut être le troisième opus de ce groupe originaire de Macon que vous avez peut être croisé si vous trainez vos guêtres dans les gros festivals de l’hexagone. Subsonic, leur album précédent avait déjà eu d’excellents retours par le public ainsi que les critiques en tout genre, et je ne pense pas que la donne soit bien différente avec celui-ci, les ingrédients qui font la particularité de ce groupe sont toujours bien présents, avec ce son si caractéristique, ceci du en majeure parti au duo de basses qui se complètent à merveille, et une foultitude de sons artificiels pour installer ces ambiances dub tout de même bien pêchues.

Ce qui frappe par rapport à l’album précédent me parait incontestablement la qualité du son vraiment très limpide, qui concède au quartet une bonne dose d’énergie en plus dans ses compositions, avec des sons de basses plus amples et moins sourd aussi, qu’on confondrait assez facilement avec un son de guitare une fois passé par quelques effets de distorsion, notamment sur certains titres dont le 1er titre très vivifiant avec son riff presque métal ! Ou le batteur nous lâche quelques petits tours de passe-passe qui impressionnent, tout comme la mise en place de quelques passages rythmique bien tordus !

Cet album, en plus de marquer une certaine rupture avec l’ancien dans le sens ou l’on monte encore d’un cran en ce qui concerne la vigueur que l’on peut ressentir parmi ces morceaux, marque une rupture par le fait qu’il y ait une bonne quantité de titres sur lesquels plusieurs chanteurs, un part titre oui, viennent ajouter leur touche vocale personnelle, comme Sir Jean (ex-Meï Teï Shô), Zed (ex-Spicy Box), Gil de Missing et aussi un certain Reuno des célèbres et pas tous jeunes Lofofora ; à chaque fois une réelle corrélation se créer entre l’invité et les musiciens hôtes. Sur ces titres, JMPZ s’adonne à quelques expérimentations de style desquels ils ne sont pas ordinairement pas accoutumés, mais le rendu en est très positif, Tout comme l’est pour moi tout le reste de cet album qui nous montre un groupe très ouvert d’esprit qui navigue aussi facilement dans les torrents Metal agités par la double pédale que dans ses mers Dub-isantes calmes et apaisantes, tout en revenant toujours au noyau dur de l’authentique JMPZ, avec un son qui met toute leur prouesses bien en avant comme il se doit !
photo de Biflam
le 01/10/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme

CD album CD album (46:28)

Acheter JMPZ Sound Asylum sur Amazon

Tracklist

1- Schizophonic
2- Man is a man
3- Freedom
4- Bizarre
5- Heart murmur
6- Ici nous sommes
7- Gun is not an argument
8- Extinction need
9- My world

GROUPE

Chroniques

Sound Asylum (2008)


évènements

  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...