Kahora - 2.6.3.

Chronique CD album (43mn)

chronique Kahora - 2.6.3.
Jeune groupe du Mans, les Kahora évoluent dans un Rockin'HXC assez chaotique, qui n'est pas pour me déplaire ! (et pour une fois que je peux chroniquer ce genre de skeud à la place de Pidji...) En attendant leur futur 4 titres, je vous propose un petit tour dans leur univers qu'ils mettent en place dans cette démo au nom assez étrange...

9 titres pour 43 minutes (dont une outro bruitiste de 8 minutes)alors que nous avons à faire à une démo, c'est dejà un point remarquable compte tenu du style pratiqué, qui n'est évidemment pas sans rappeler Converge, Botch avec une touche rock'n'roll et quelques blasts grind-punkisants bien sentis. Niveau production, ca pêche un peu, avec un son assez crade mais finalement si on perd un peu de dynamique et de clarté, on gagne en intensité et finalement, cela colle parfaitement avec l'esprit du disque.
Les enchainements blasts, passages dissonnants, entre deux salves post-hxc et rock'n'roll passent relativement bien et on a même le droit a quelques spoken words et intro ("rancune") bien foutues. Niveau chant ça défouraille sévère, entre cris hystériques et hurlements un peu plus graves (un peu a la Comity) ; Morgan se donne a fond pour renforcer le coté bien barré des compos. Les chansons sont interessantes et on sent que le groupe cherche a inclure sa touche faute de quoi il se fondrait dans la masse de groupes francais emergants dans ce style. En tout cas l'immersion dans ce disque se fait sans douleur et on tappe du pied tout du long en appréciant les passages barrés limites "math-truc-meshuggesques" ("déviance"), mais vraiment limites hein...

Mis a part la prod' qui ne permet pas au disque de vraiment atteindre des sommets (pour une démo en tout cas) on sent le potentiel et on souhaite vivement se prendre les décibels du groupe dans la tronche en concert ! Les passages plus calmes et plus mélodiques, disont entre screamo et postcore (à la Iscariote ?!), permettent de respirer un coup avant de replonger dans un vent de riffs bien tranchants comme on aime !
photo de Viking Jazz
le 25/01/2007

3 COMMENTAIRES

Pidji

Pidji le 25/01/2007 à 15:35:53

Même pas vrai :P

mat(taw)

mat(taw) le 25/01/2007 à 20:07:02

c'est le privilège de l'âge quoi...

Div Kahora

Div Kahora le 06/02/2007 à 11:49:20

Merci pour la chronique je l'avais pas encore vu ca fait plaizir

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021