Leiden - Dualité

Chronique CD album (45 minutes)

chronique Leiden - Dualité
Leiden n'est plus aujourd'hui, mais il était un de ces nombreux groupes issus de la fourmilière musicale toulousaine. "Dualité" est sorti en 2005, faisant suite à Empty en 2003.

Dualité, c'est deux visages : une musique sombre parfois violente avec de grosses guitares, une double pédale dévastatrice, et une voix gutturale qui plonge l'auditeur dans une atmosphère assez "sanglante", voire malsaine.
C'est aussi une voix féminine pure sans fioritures, polyglotte (Français Anglais Allemand), des arrangements électro travaillés, un piano, des violons, des changements de rythme passant du planant au torturé voire à l'oriental...

C'est enfin une très belle pochette reflétant parfaitement la musique : des couleurs pures, légères masquant une certaine violence.
Si l'on se plonge plus sérieusement dans la musique, on retrouve des aspects électro sur "Crazy" assez présents.
Mais la recette durant cet album se tiendra dans la confrontation des deux chants, des riffs lourds, une batterie offrant des passages de double pédale syncopés mais dont le jeu s'apparente presque au néo-métal. On appréciera des changements de rythme assez fréquents trompant ainsi l'ennui.
Par ailleurs, une fois que l'album a trouvé son rythme, "Chimera" casse avec un piano et Bérangère au chant uniquement. On sera surpris sur Dualité avec son passage reggae autant que la clôture en allemand de "Im Jenseits".

Album original puisant des influences aussi bien dans le (néo)métal que dans le death et l'atmosphérique, certains aspects sont parfois un peu maladroits mais cette sortie de Jerkov mérite aujourd'hui encore une certaine attention pour les curieux de notre prolifique scène française.
photo de Tookie
le 01/03/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements