Manimal - Succube

Chronique CD album (42:28)

chronique Manimal - Succube
Manimal est un groupe toulousain formé en juin 2003 qui n´est composé que de membres d´autres groupes tels que Yog Sothod, Atride, Clamor (anciens groupes de certains) et Leiden, Sailenth, Psykup (groupes actuels de certains).
Manimal fait de l'open death, en gros du death mélangé à pas mal d'autres influences alors que mon Lecteur Windows Media est complètement à côté de la plaque avec son « Heavy Metal », bref...
Après son premier opus (sans compter leur démo éponyme) Eros et Thanatos sorti en 2004, Manimal se devait de nous sortir un album du même gabarit.
Voyons ce que peut bien valoir Succube...

On peut de prime abord rappeler ce qu´est un(e) succube. Succube : nom masculin ou féminin désignant un démon femelle qui, selon la tradition, séduit les hommes pendant leur sommeil [Larousse].
Passons à l´album en lui-même...
L´album commence avec le titre « Le monstre est vivant » et par un cri très impressionnant de succube (je suppose vu le titre de l´album) fait pas Elodie Cassarino (aussi présente dans l´album Le Temps de la Réflexion de Psykup sur la chanson « Libido »). De plus, elle intervient entre certaines chansons et récite des espèces de prières ou je ne sais quoi en une langue que je ne connais pas ou que je n´ai pas reconnue.
La musique en elle-même... C´est du Manimal, c´est bon, c´est puissant, on en redemande toujours. Si vous aimez Psykup, vous n´aurez aucun souci avec cet album puisqu´on sent réellement l´influence de ce groupe sur Manimal... En ce qui concerne les autres groupes cités en introduction, je ne peux pas vous dire s´ils influent sur la réelle qualité de la musique de Manimal puisque je ne les connais pas ou alors que très peu.
Le chant de Ju, quant à lui, est toujours d´une puissance hallucinante, ce mec est unique en son genre : comment peut-il chanter aussi bien et hurler aussi aigu en même temps ? Et ça sonne pas faux, ça fait un style particulier, unique.
Les paroles, par contre, sont assez compliquées et parfois difficiles à comprendre mais c´est faisable en s´y concentrant bien (comme dans Eros et Thanatos à vrai dire)... Il doit bien y avoir un sens pourtant, enfin c´est étrange... Tenez, par exemple, dans la chanson « Night must fall » : « Night must fall - Il coule dans mes veines comme une vie - La nuit, j´adore celle qui me suit, qui sait pourquoi tu fuis quand je tends la main - Les mots s´effacent lorsqu´ils te touchent - Ici, maintenant, arrêtons de rater nos moments - Ici, maintenant, arrêtons » [...] Même avec la suite de la chanson, on ne comprend pas...
Quant à l´artwork en général et au thème des titres de chansons... Grâce à un heureux hasard (mon père qui tombe sur le CD en fait), j´ai appris que tous les titres des chansons étaient en fait des titres de film (mais voyons Betty, tu savais pas ?) du style Buffet Froid avec Gérard Depardieu par exemple. C´est là que j´ai compris tout le sens de la pochette : on y voit des sièges de cinéma et le CD représente une bobine de film ! Je ne comprenais pas le pourquoi du comment des sièges de cinéma, je me disais que ça n´avait rien à voir avec un(e) succube. Voilà maintenant vous savez ! Ils sont malins !

Il va sans dire que je vous conseille fortement cet album, je le trouve excellent. Les enchaînements entre les chansons sont originaux grâce à la présence de la succube. Pour moi, cet album est 42 minutes de bonheur ! A acheter d´urgence !!
photo de Betty
le 29/05/2006

2 COMMENTAIRES

fallen

fallen le 07/11/2007 à 19:59:07

jme souvien kan vs etier passer av gojira et rachitik a saint-paul , bn javou jaitai tp bourrer mai jvou remreci les troi groupe a DEuss!

degentman

degentman le 15/05/2008 à 08:41:20

c dement sque vous faite vivemen le prochain album

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements