Lizzard - Out of reach

Lizzard - "Out of reach"
chronique Lizzard - Out of reach

Klonosphère est encore derrière cette sortie !

Le label nous innonde, pour une pluie de sperme de bonheur musical !

 

Sauf que.

Quelques gouttes ont un goût amer. A peu près autant que le ton et le vocabulaire de cet article.

Pas que Lizzard soit la victime de ma mauvaise humeur : je suis légèrement ivre à l'écriture de cette chronique.

Il fait beau depuis 3 jours. Je suis bientôt en weekend à cet instant. Bref, tout va bien.

Non, l'ennui c'est qu'au delà de ses qualités clairement audibles qu'on peut énumérer (juste pour remplir la page parce que si on signe chez Klonosphère c'est qu'on a pas des boudins au bout des doigts)

 

Un son super (peut-être un poil trop "parfait", trop propre)

Un excellent chanteur (tout en retenue, certes les gros bourrins seront déçus, mais classe)

un très bon guitariste (pas du branleur de manche)

une section rythmique efficace qui déroule (avec finesse à la batterie) sans trop s'étaler etc.

 

Tout ça, tout le monde ne le fait pas.

Mais à force de nous donner du caviar à bouffer, Klonosphère a fait une connerie : nous donner du foie gras.

 

Lizzard est très classe. Pour preuve, ils ont une influence principale : Tool.

Ils ont juste adapté leurs compositions à un style plus rock-métal, ont "simplifié" leurs propos sans devenir des "sous-" quelque chose.

Le seul problème c'est qu'on pense à un Tool un peu aseptisé, un peu plus "pop".

On n'est pas non plus dans des structures chiantes "Intro couplet refrain couplet refrain outro", même si les refrains sont particulièrement entêtants (mis en valeur par un chant d'une grande justesse)...

L'influence Tool donne un corps très progressif à une musique poppé comme Incubus aurait pu le faire.

 

Le mélange est savoureux.

 

Si si, il manque juste un peu plus de personnalité, peut-être un peu de folie (me demandez pas quoi, c'est pas mon problème j'suis pas musicien : juste un connard frustré aigri et sans talent qui critique). Mais cela ne manque pas de charme...

photo de Tookie
le 04/07/2013

2 COMMENTAIRES

djacorama

djacorama le 04/07/2013 à 17:17:48

Chronique assez objective ...
sauf que : je n'aime pas tool et pourtant j'aime Lizzard .... En fait , apparement les gens ne connaissent que tool dans ce style musical et font donc ce rapprochement mais c'est exactement comme tous ceux qui font du métal ...on a quand même l'impression qu'ils copient tous Gojira. Je crois que la réalité est que LIZZARD ne fait pas du métal mais plutôt du Hard rock prog et que beaucoup de chroniqueurs pensent que si c'est "KLONOSPHERE", c'est donc métal ...mais en fait, seuls KLONE et LIZZARD (et peut-etre LAST BARONS) sortent du lot chez Klonosphère, le reste de la troupe fait effectivement du métal.... Tout cela pour dire que la chronique reste sympa et en plus , le chroniqueur se connait si bien qu'on ne peut rien ajouter.... ;)

Tookie

Tookie le 04/07/2013 à 17:29:31

Djacorama, justement, pour toucher à toutes les sorties de Klonosphère, je suis bien conscient que le label n'est pas obtus et ne se concentre pas que sur le métal, ma chronique du 1er album de Lopsided en est le symbole.
Mais, objectivement, que tu aimes Tool ou pas (personne n'est parfait), le son a ce groupe, tout comme Lopsided, sans être métal a des aspects proches de Tool (qui d'ailleurs peut-il être considéré comme métal ?)...souvent cité car fondateur et donc incontournable.
Parler de hard rock prog' ensuite est une affaire d'étiquette (un peu bâtarde d'ailleurs) et ça c'est juste bon pour les tee-shirts à mes yeux (tout comme les notes sont faites pour Un diner presque parfait).
Enfin, oui, j'ai fait une profonde introspection et je n'arrive même pas encore à m'asseoir.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

KafKa - L'architecte
Monster Magnet - Mastermind