Mistaken element - Engraved in memory

Mistaken element - "Engraved in memory"
chronique Mistaken element - Engraved in memory
Un léger regard dans le rétroviseur, et nous voici en 2006. Mistaken Element membre de la Klonosphère sort alors Engraved in memory, titre d'album fort bien porté car il restera dans la tête de ceux qui ont la chance mais aussi pris le temps de l'écouter.

Si les influences sont très rapidement reconnaissables, et ce dés le premier riff et les premiers cris, un analyse plus poussée permet de profiter d'un des meilleurs albums de métal français de ces 5 dernières années. Si les poly-rythmiques syncopées sont certes largement inspirées du modèle suédois meshugghiens, ou certains cris proches des landais de Gojira, Mistaken Element est aussi un puits de petites trouvailles, de créations originales et bougrement efficaces.

Grâce à une production tout simplement parfaite les instruments peuvent correctement s'exprimer. Cela permet de profiter des subtilités sonores de la section rythmique accompagnée de deux guitares surpuissantes. Mais cela est sans compter sur ce qu'on pourrait qualifier d'incroyable, à savoir la prestation de Yann Lignier, dont le chant est un atout majeur du charme de cet album.
Oscillant entre le métal et le stoner, les cris progressifs ou saccadés, tout les aspects du chanteur parfaits sont présents : de la brutalité, de l'ambiant, du mélodique et l'intelligence de laisser parfois les instruments s'exprimer.

Si certains plans peuvent paraître déjà entendus, il y a toujours ce petit quelque chose de supplémentaire, à commencer par l'énergie dégagée, qui permet de passer outre ce détail.
On notera par ailleurs, que hormis Spasmodic assez inutile de même pour l'outro (qui cependant cache une piste cachée) , il n'y a rien à jeter dans ce Engraved in memory.

Il y a deux ans de cela, Mistaken Element a sorti un album qui n'a peut être pas marqué la scène métal française tel qu'il aurait du logiquement le faire. Il n'en reste que pour un premier essai, le quintet niortais s'annonçait en 2006 comme un espoir très sérieux, pour peut être d'ici peu de temps voler le leadership d'un Gojira qui confirmera en octobre prochain...
photo de Tookie
le 25/07/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019