Nkt - Démo 2

Chronique mp3

chronique Nkt - Démo 2

 

Quelquefois, certains groupes ont un capital sympathie immédiat. Moi, il me suffit de peu de choses : une bouteille de bière fièrement brandie sur la pochette du bouzin et des photos où le chanteur, Vivien, exhibe avec bonhomie, un tee-shirt de Fredag Den 13 e.

Mais quelle honte d'étaler aussi peu d’objectivité, dès le début d'une chronique, alors que l'essence du journalisme musicale est le sens critique le plus pointu !!!

Cette dernière phrase confine à la stupidité la plus régressive et mérite à elle-seule toute les lapidations réservés aux Punks du Soudan.

 

Car :

1. Je ne suis pas journaliste.

2. Journalisme et musique ne font pas bon ménage, comme sport et …. cerveau.

3. Pour l'objectivité demi-écrémée, vous changerez de laiterie, c'est pas mon genre, suis nourri au lait cru.

4. De plus, une critique « artistique », par définition, exprime les sentiments du critiqueur (sic). Certains internautes l'oublient régulièrement.

5. Le Soudan, c'est peut-être sympa mais ce sera sans moi pour le Nouvel An.

 

NKT (New Kids Turbo, bon... je préfère l'aKROnyme) nous vient de Nancy, Meurthe-Et-Moselle, Lorraine, France, Europe, Terre, Système Solaire, pour les super nuls en géo.

Les petits gars pratiquent, comme dit sur la gauche... là... non là.... votre autre gauche.... pfff, vous êtes vraiment perdus vous, un style nommé Punk-Hardcore.

A l'origine titrée « Bière de luxe », la deuxième démo des Nancéiens s’appelle tout simplement Démo 2 : c'est concis, précis à la scie voire circoncis.

 

Les textes, en Français môôôôsieur, sont, bien que difficilement compréhensibles au premier abord, pétris d'un humour caustique comme sur le morceau titré "L'auberge colombienne".

Parfois la critique est méchante ("A bout portant"), plus fine qu'il n'y paraît ("Défonce sur ordonnance") ou les textes sont tout simplement bêtes et apologiques ("La relève").

Sur la forme, le pack de six brassé par NKT possède après un premier gorgeon, une robe parfumée et assez astringente. Le son nous fait en effet mousser les oreilles sans les faire déborder en tachant nos liquettes.

Bien sûr, ça sent le DIY et nous sommes loin d'une production aromatisée aux parfums de synthèse utilisée par certains Coreux en mal de virilité et de crédibilité made in New York - Les Burettes- Sur- Allier. Rien de très choquant au demeurant car les gaziers revendiquent bien fort leur côté oldschool de crêteux mal dégrossis. Mais ils jouent leurs morceaux à une vitesse parfaitement respectable ménageant également des breaks HxC assez classiques avec les chœurs braillards de rigueur.

C'est plutôt précis dans l’exécution et donne réellement envie de voir le groupe dans une petite salle aux normes de sécurité obsolètes, saturée de fumées plus ou moins légales et surtout sans ridicule service de videur-viandard composé de bikers beurrés.

 

Ce genre de démo redonne vraiment foie (hips) en la dynamique d'une scène française parfois boudée par les bégueules ne jurant que par le beatdown en jogging trop grand ou le Metôlcôre forcément pas cool mais parfois à la limite du comique.

Si, si, j'en connais, mais sûrement pas sur votre webzine préféré bien sûr.

 

 

 

photo de Crom-Cruach
le 23/08/2013

2 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 23/08/2013 à 10:58:13

Merde, tu te décommandes finalement, pour le Nouvel An ?

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 23/08/2013 à 17:06:42

Désolé, j'ai opté finalement pour la Corée du Nord, plus libertaire y paraît.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019