Part Chimp - Drool

Chronique CD album (38:43)

chronique Part Chimp - Drool

Puisque Part Chimp sort un nouvel album, ne serait-ce pas une excellente occasion de vous en parler ? Ne prenez pas le temps de répondre quoi que ce soit à cette question, la chronique ayant déjà commencé, et concentrez-vous plutôt sur ce qui va suivre. Car à l’instar du groupe dont il est question, cette petite bafouille mérite toute votre attention.

 

Me concernant, ma découverte du groupe de Londres s’est faite en 2009, avec l’album Thriller, dont la pochette spatiale avait su retenir mon œil avide de découvertes. Toutefois, pour être honnête, je n’ai absolument aucun souvenir de ce disque… Comment cela se fait-il ? Eh bien, je dois vous le confesser mais bien qu’ayant aimé ce disque, il ne contient à mon humble avis, aucun élément réellement marquant… Et ce n’est pas si grave que ça puisse en avoir l’air.

 

En fait, Part Chimp font partie de cette catégorie de groupes plutôt bons, parfois très bons, parfois juste ‘’normaux’’ qui se laissent apprécier ponctuellement sans trop de questions… Mais sans jamais laisser trop de souvenirs. Alors, je peux comprendre que mes mots peuvent intriguer les fans, ou pire encore, mais croyez bien qu’il n’y aucune animosité là-dedans. J’aime réellement le projet, sa proposition, et sa manière de faire, mais à mon sens l’identité du groupe est probablement un peu trop floue pour que je puisse y pointer avec exactitude les éléments contribuant à son indéniable attrait. Et vraiment, j’insiste, ce n’est pas si grave.

 

Ce nouvel album par exemple, est réussi de la première à la dernière seconde. ‘’Back From The Dead’’, le morceau d’ouverture est d’une rafraichissante épaisseur, amenant d’emblée le public dans son univers. Et une fois bien installé, conforté par les pistes suivantes, il est difficile de ne pas se laisser plonger totalement : ‘’Clever’’, par exemple, est rentré à coup d’assommoirs dans chaque parcelle de mon existence, me contraignant même à hocher la tête en écrivant cette simple évocation. Plus loin, la nervosité de ‘’Up With The Notes’’, offre une respiration bienvenue. Et c’est d’ailleurs fort de ce nouveau souffle que l’on se lance dans la dernière partie du disque.

 

Pour définir celle-ci, on pourrait prendre en témoin les trois derniers morceaux : ‘’It’s A True Man’’ et sa violence quelque peu décomplexée, ‘’USisA’’ et son bordel ambiant peut être un peu plus marqué ici, et enfin ‘’Worms’’ qui bien que n’ayant aucun rapport avec le célèbre jeu de la Team 17, reste un final explosif. Peut-on en dire autant du premier album de Didier Bourdon des Inconnus ? Je ne pense pas, non. Mais là n’est pas la question, celle-ci étant plutôt : cet album me laissera-t-il un grand souvenir ?

 

Eh bien malgré ses indéniables qualités, la réponse est non. Non, car cet album de Part Chimp, comme les autres du groupe est un peu comparable à un bon resto de campagne : C’est excellent, traditionnel et plein de bonnes choses mais sauf hasard, on n’y retournera pas de nous-mêmes puisqu’on a très probablement équivalent plus proches. Cependant, inutile de bouder son plaisir : quand c’est bon, c’est bon, inutile de jouer au con…. Donc, vous savez ce qu’il vous reste à faire, je vous souhaite bonne écoute d’avance !

photo de Domino
le 26/07/2021

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

The Wrs - s/t
Chronique

The Wrs - s/t

Le 17/11/2020

Illdisposed - The Prestige