Pest Sound - 76 Kilos Laughing

Chronique CD album (39:21)

chronique Pest Sound - 76 Kilos Laughing
Ne vous méprenez pas dans l’orthographe du nom de ce groupe, le S est bien à sa place, pas de méprise avec quelque album des Beach Boys que ce soit… Pest Sound c’est un Londonien du nom de Neil Ovey, connu dans sa contrée pour ses compositions de B.O, qui s’échoue à Strasbourg et qui monte ce projet avec 3 musiciens aguerris. 76 kilos Laughing est leur premier opus enregistré cette année à Chicago et force est de reconnaître qu’il impose le respect.

Une fois n’est pas coutume, c’est ici de Rock dont il est question, mais attention, pas n’importe quel rock ! On nous annonce Rock asymétrique ! Que peut il se cacher derrière cet intitulé saugrenu ? Eh bien un tas de choses, et toutes très positives. Asymétrique car la musique de Pest Sound est très aléatoire d’un titre à l’autre : les ambiances varient au gré des vocales. Les sonorités peuvent se faire très savoureuses, ou la voix suave de crooner prend toute son envergure aux cotés d’un piano flegmatique qui ajoute un coté "cabaret" aux titres en question.
De ces amiances délicates on les vois bifurquer pour des rythmes déséquilibrés ou la batterie épileptique se fait accompagner de distorsions indigestes et volontairement disgracieuses, jusqu'aux passages criés et plus violents plus experimentaux. oui les Pest Sound osent la nouveauté !

Voila en quelques mots le monde de ces Strasbourgeois. Autant dire que leur terrain de jeu est vaste, le groupe s’autorise à naviguer dans un bon nombre de panels musicaux différents. Chaque titre possède son caractère et c’est ici que réside la force de leur art, cette aisance à rapiécer sans accroc ces différentes ambiances très différentes, le tout accompagné d'une voix experte qui colle à tous ces sauts d'humeurs musicaux.

Pour ce qui est de la qualité sonore, aucun soucis à se faire, la galette ayant été supervisée par un certain Steve Albini. Les quatre acteurs de Pest Sound ont frappé fort à tous les niveaux pour ce premier album en réussissant à imposer si tôt leur propre style qui à l’air de plaire à bon nombre d’entre nous.
photo de Biflam
le 23/07/2007

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements