Rocket from the Crypt - RIP

Rocket from the Crypt - "RIP"
chronique Rocket from the Crypt - RIP
Constitué d'un cd et d'un dvd, ce "R.I.P." nous donne à entendre l'ultime show de la formation, donné à San Diego en 2005. Et à l'écoute, des regrets nous viennent de ne pas avoir été présents, tant ce live bouillonne et se voit dopé par l'énergie qui caractérise le groupe, surement décuplée ici par une envie d'en découdre liée au fait que cette prestation était la dernière et marquait donc la disparition de Rocket From The Crypt.

Vingt titres et quasiment autant de classiques, des cuivres percutants mais bien distillés, jamais excessifs ou envahissants ("Pigeon eater", un "French guy" issu des débuts du groupe), un rythme débridé constituent la sève et la teneur des chansons de ce groupe désormais culte, et l'écoute donnera forcément envie à ceux qui connaitraient mal RTFC, ou ne l'auraient pas connu, de se plonger dans sa discographie.

Son rock'n'roll endiablé, riffant à souhait, se drape parfois dans des atours garage ou Crampsiens ("Get down", "Boychucker") et dégage une énergie forcément communicative. En d'autres occasions, comme sur "Velvet touch", RTFC se fait plus doucereux, plus sensible, gardant toute sa valeur, pour ensuite afficher un esprit punk sur "Middle".

On a aussi droit à l'énorme "Born in 69" et quoiqu'il en soit, chaque plage mérite une attention plus que poussée et l'audition de ce live ne se fait qu'intégralement, tant celui-ci regorge d'intensité. Superbe témoignage, donc, des prestations scéniques de la troupe, d'autant plus qu'il s'agit là du dernier concert en date.
photo de Refuse to keep silent
le 03/03/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements