Sevendust - Next

chronique Sevendust - Next
1999. "Home". Dans une période encore très bonne pour le néo-métal, Sevendust nous sort cette année là peut-être un des meilleurs albums du genre. Souvenez vous des excellents "Denial", "Licking cream" (en duo avec Skin, ex-skunk anansie), "rumble fish", etc... Bref, un cd d'une qualité indéniable. Puis, c'est le trou noir. En effets, les opus qui vont suivre seront d'une qualité faible, voire médiocre. Alors évidemment, quand on voit qu'un nouveau disque d'eux sort, on n'y fait désormais même plus attention. Quoi, je dois le chroniquer? Bon ok, c'est parti alors.

Et, chose étrange, les premiers riffs de "Hero" me fait repenser aux racines du combo. Quoi? Sevendust se réveille? Mais oui, il se pourrait bien! Dans ce titre, on retrouve tout ce qui avait fait la force du groupe à l'époque: riffs relativement basiques mais lourds, ryhtmique saccadée avec une voix criée/chantée, passages plus mélodiques pour repartir à nouveau sur du "gros" son. Bon, c'est peut être un hasard, attendons la suite. Mais, c'est que le riff d'entrée de "Ugly" est également bon! Bon, là, évidemment, tout est fait pour que ce soit le single avec le refrain hyper mélodique, mais il faut avouer que le tout reste très efficace. Je ne vais pas vous faire tous les morceaux de l'album, mais là, je suis vraiment surpris du résultat. Le fait de l'avoir appelé "NEXT" est étonnant, peut-être que le mot juste aurait été "BACK".
Bon, le souci avec ce genre d'albums, c'est évidemment que la recette miracle est appliquée souvent de la même façon, ce qui fait des structures de chansons relativement similaires tout au long du disque. Mais allez, ne boudons pas notre plaisir à réentendre ce qui nous avait fait mettre le son à fond sur notre chaine il y a 6 ans. Malheureusement, tout n'est pas au top, des titres vraiments "gnian gnian" comme "Failure", "Shadows in red" ou encore "See and believe" sont là pour nous rappeler les précédents albums. Dommage. Les Sevendust ne sont pas complètement guéris.

Cet album est donc d'une qualité largement supérieure à ce que les Sevendust ont pu nous proposer depuis les excellents "Home" (en 1999) et "Sevendust" (1997), mais n'est toujours pas un "must have", certaines chansons étant vraiment mielleuses et horribles à écouter. Ne débattons pas sur le fait que tous les membres du groupe remercient Dieu en premier dans le livret, pas mal de ricains le font. Sonny Mayo (ancien guitariste de SNOT, Ex- Amen et (hed)pe) semble enfin bien réintegré dans un groupe depuis son bide au sein de (hed)pe. Morgan Rose semble avoir oublié ses différents avec Dez fafara et repris ce qu'il sait faire de mieux, taper sur une batterie. Bref, le nom de l'album ("next") est sûrement fait pour annoncer un "renouveau" depuis leurs derniers albums soporifiques, tout en reprenant la manière qui fonctionnait très bien lors de leurs 2 premiers opus. Malgré tout, quelques erreurs de casting sont bien présentes et nous font repenser à un passé pas si loin que ça. Une surprise tout de même, car si ce n'est pas un album fantastique, il mérite votre attention, ne serait-ce que si vous aviez tout comme moi aimé les débuts du groupe.
photo de Pidji
le 02/11/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019