Shadow Witch - Under The Shadow Of A Witch

Chronique CD album (39:32)

chronique Shadow Witch - Under The Shadow Of A Witch

Bon certes le nom est cliché... le mélange entre shadow et witch faisant limite sorti d'un créateur aléatoire de nom de groupe de stoner... mais ce n'est pas ça qui doit nous arrêter et d'ailleurs nous aurions tort car Under The Shadow Of A Witch, 3ème album du combo vaut largement le coup d'oreille.

 

Shadow Witch mélange un heavy metal traditionnel, plutôt sombre, avec une grosse louche de stoner. L'assez rapide « Spearfinger » qui lance le disque fait penser à Iron Maiden époque Di'Anno. L'ambiance change un peu dès l'intro acoustique de « Demon's Hook », sombre, qui propose un heavy metal dynamique avec ces « All mine » entêtants et son chant qui rappelle Mike Patton en voix claire, on note ici le break lent avec son mellotron... «  Wolf Among The Sheep » est lancé par une intro bizarre avec des voix déformées puis alterne, en restant assez heavy, riff casse-gueule et riff heavy sabbathien, on a ici beaucoup de colère dans le chant. « Witches of Aendor » commence lentement sur un gros riff bien lourd puis accélère soudainement ensuite on alterne entre parties rapides et parties mid tempo chantées. Avec « Shifter » on est également dans une histoire d'alternance entre passages lents et mélodiques et d'autres mid tempo et heavy. Une guitare sèche et mélodique lance «  Saint Magdalene » doté d'un riff à la fois mélodique et lourd, ici un passage mélodique et lent avec de la guitare claire va être suivi par un passage speedé. L'excellent « 6 x 6 », hargneux et orageux, mélange chant clair, chant murmuré et chant hargneux sur le refrain, refrain suivi d'un thème ultra urgent, on note ici un break ultra lourd. On va retrouver ce côté ultra lourd sur certains passages lents du mid tempo nerveux «  Sour ». L'album se termine par un morceau plus long avec « Fountain » et ses un peu plus de 8 minutes, un côté sudiste plane sur ce titre qui commence avec sa guitare acoustique comme un blues sudiste avant de se transformer en heavy sudiste, lent (c'est presque évident), on note ici un break sous forme d'un solo de batterie et de la slide tenue par Pat Harrington de Geezer.

 

La potion de la sorcière est particulièrement efficace et ses effets sont variés et ce qui est sûr c'est que sa magie opère. Le nom est cliché, la musique bien moins et il serait dommage de passer à côté pour les fans de musique heavy old school.

 

Under The Shadow Of A Witch est disponible en CD et vinyle (jaune bière avec effet fumée)

photo de Papy Cyril
le 20/03/2020

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Envy - Recitation
Rivers Of Nihil - Monarchy