The Psyke Project - Apnea

Chronique CD album (56 minutes)

chronique The Psyke Project - Apnea
Formés par quatre Danois relativement mabouls, The Psyke Project a sorti cette année son troisième opus "Apnea" honorant ainsi son contrat tout frais avec Lifeforce. Et qui dit Lifeforce, dit Metalcore ou Deathcore…et ben non, pas cette fois-ci !!!

En effet, The Psyke Project officie plutôt dans un hardcore Chaotique assez émotionnel et avec quelques petites touches de progressif de ci-de là. L'aspect chaotique du groupe est très mis en avant, avec des compositions déstructurées d'où partent bon nombre de riffs plus ou moins dissonants, le batteur alterne crise d'épilepsie et passage plus calme et la polyrythmie maladive est bien présente, quant au chanteur, il s'égosille sur une voie rauque et monocorde. Tous les ingrédients du hardcore chaotique sont donc présents, et force est de constaté que le groupe maitrise le genre.

Mais au-delà d'un hardcore épileptique, cet album est surtout un concentré de folie pure, de brutalité et surtout d'émotions. Car au travers d'un magma sonore dense et souvent angoissant, où se côtoient dissonance et violence se dégage une émotion fortement palpable. Emotion retranscrite par des passages épiques planqués au milieu des titres et où toute la personnalité du combo apparait (ecouter voir l'excellent "I Get Paralysed" ou "Creating Landscape" et vous comprendrez), mais également retranscrite par le chanteur totalement psychotique ("Not In My Time" et "Dedication" illustre parfaitement cela).
Mais à part cette faculté à incorporer ces passages épiques au milieu du bordel ambiant, on appréciera également le fait que le groupe nous balance à la gueule des titres d'une efficacité et d'une folie rarement entenduele tout ponctué par une facilité à pondre des riffs de guitares tout bonnement excellent, mention spéciale à celui de "Dédication" alliant groove et violence extrême.

Ce troisième album de The Psyke Project cache bien son jeu. Derrière une apparence bien trompeuse d'un groupe de hardcore chaotique lambda se cache un vrai monstre à la personnalité musicale bien marquée et au talent certain. Les amateurs apprécieront très certainement cet album qui vaut largement le coup.
photo de DreamBrother
le 04/10/2008

2 COMMENTAIRES

Ukhan Kizmiaz

Ukhan Kizmiaz le 08/01/2012 à 21:58:40

Terrible disque ^^

Sam

Sam le 09/01/2012 à 12:11:26

Oui, et bien meilleur que "The Dead Storm"!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

[kataplismik] - Apparence
North - Light the way