Time in malta - Alone with the Alone

Chronique CD album (????)

chronique Time in malta - Alone with the Alone
Une fois n'est pas coutume, c'est à un CD d'émocore que je vais m'attaquer avec ce Alone With The Alone de TIME IN MALTA. Après un magnifique A second Engine, que je m'étais procuré au hasard mais qui, il faut l'avouer, m'a ouvert les yeux sur ce groupe qui possède une sensibilité et un sens de la composition presque parfait tant une majeure partie des titres vous restent dans la tête. Bref, attaquons-nous désormais à cet autre LP qu'est Alone With The Alone...

Bien qu'officiant plutôt dans un registre emocore (comme je l'ai dit précédemment); c'est-à-dire avec un chanteur qui ... bah... "chante" plutôt que de gueuler à longueur de temps, ce combo américain n'en demeure pas moins puissant. C'est vrai qu'on peut oublier les mosh parts dévastateurs, mais on y gagne en mélodies et autres riffs bien pensés. Même si l'entrée en matière de cet opus avec "Forty Seven" est plus Hardcore que sur A Second Egine, il ne faut pas se formaliser, Alone with the Alone reste dans la même veine. Certaines parties semblent, toutefois, plus appuyées qu'avant ("what are we afraid of?") et la présence plus marquée (mais bien dosée, pour de l'emo) de la double-pédale y est certainement pour quelque chose, à n'en pas douter. Les refrains seront quasiment tous repris en choeur par l'auditeur (du moins, sifflotés) tant ils sont supra efficaces et épurés. Le duo guitare/voix fonctionne à la perfection et rend les mélodies quasi pafaites; néanmoins, une qualité poussée à l'extrême donne invariablement un défaut et c'est précisément cette "quasi perfection" qui peut donner ce rendu un peu terne à l'album au bout de quelques écoutes successives. Pour éviter cela, et parce qu'ils sont malins nos 4 gôs de TIME IN MALTA: ils alternent avec des morceaux plus violents ("Perform The Surgery") pour nous démontrer leur savoir-faire et la rage dont ils peuvent faire preuve (et que Todd Guillion peut tenir toute chanson en ne faisant que hurler).

Il n'en demeure pas moins que ce Alone With The Alone demeure de très bonne facture et je continue de l'écouter avec joie. Pour un groupe purement "émo" c'est un des seuls groupe qui ne m'ennuie pas profondément et, passé le look stéréotypé des tatouages et autres T-shirts taille 14 ans les TIME IN MALTA sont vraiment un groupe à découvrir.
photo de Mat(taw)
le 24/12/2004

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements