Turnstile - Glow On

Chronique CD album (35:38)

chronique Turnstile - Glow On

Turnstile est un groupe que l’on ne présente plus tellement il a su profiter des canaux mainstreams pour vendre son hardcore versatile et décomplexé. De GQ au New-York Time (équivalent idéologique du Monde… celui des affaires…), en passant par leur signature chez RoadRunner, les américains de Turnstile cherchent intentionnellement la reconnaissance de la presse, au profit de l’anonymat DIY. Depuis la Hype qui entourait NonStop Feeling, le combo continue d’asseoir une approche affranchie des conventions et de l’éthique hardcore. Ni dans la radicalité d’un riffing intransigeant, ni dans la quête de pureté politique, le combo originaire de Baltimore insiste une fois de plus, avec ce dernier LP Glow On, sur le terrain exploratoire de formes nouvelles et hybrides. Des formes musicales peu orthodoxes que l’on a déjà eu l’occasion d’apprécier/d’exécrer sur Time & Space. La vision et l’audace hardcore de Turnstile peut s’appréhender au mieux comme un rafraîchissement de style, au pire comme un spectacle prétentieux teinté d’un cynique opportunisme. Perso les différentes déclarations du chanteur du genre : « les étiquettes très peu pour nous » ou encore « notre musique se veut plus inclusive… »  Que de blablaliverne... Mais passons là-dessus et écoutons-y de plus près ce Glow On car toute cette agitation Hypée et ces faux semblants me semblent tout à fait superficiels.

 

Si Turnstile fait toujours plus la part belle aux hybridations (Crossover, Electro-Pop, Rap-Rock classique, Soul, Emo…), je continue à penser, après plusieurs écoutes attentives, qu’elles sont très souvent gratos et un brin tape-à-l’œil. Les arrangements sont parfois très bien sentis et d’autres fois complètement random. Surenchère après surenchère, le groupe déroule ses explorations stylisantes en les agrémentant de passages hardcore certes efficaces, mais où le clin d’œil me paraît génériquement nostalgique. Les différentes trouvailles ne sont pas désagréables prises indépendamment les unes des autres mais les articulations laissent souvent à penser. Et penser la musique qu’on se le dise c’est quand même très chiant… Ecoutez les notes de pianos introductives et tout à fait dispensables de « Fly Again » pour vous rendre compte de la supercherie. A quoi bon !?

 

Alors oui les fans de crossover et de sonorités 80’/90’ sortiront surement flattés après l’écoute de Glow On, même si à mon sens l’âme n'y est pas. La dimension mainstream (totalement assumée sur cet LP) l’emporte définitivement, tant au niveau d’un riffing hardcore suranné que d’une production assurée par un des grands noms de la musique Hi-fi et grandiloquente, Mike Elizondo. Le Hardcore de Turnstile se veut sophistiqué, exploratif et jubilatoire à la fois ; une volonté de dépasser les frontières qui est toujours souhaitable mais qui pourtant ne l’emporte pas. Ma préférence ira pour « Alien Love Call » et « Lonely Dezires », rares titres univoques et où la composition se veut bien plus classique.

 

Le chant lui est comme tout le reste, à savoir produit à en avoir la nausée. L’utilisation abusive et pseudo-déroutante du Delay atteint son paroxysme kitchisant sur « Mystery » et « Blackout ». Certains.es apprécieront, et iels auront des arguments à défendre, la modernité de l’approche en sera surement un. Pour ma part ce décalage entre velléité Hardcore et candeur pop me laisse imperturbable dans mon insensibilité. Et pourtant j’adore l’idée chez Swain ou encore chez Maximum The Hormone, néanmoins eux le font peut-être avec beaucoup moins de sérieux. Cet album est à mon sens d’une richesse fourre-tout, qui peut séduire par moment, mais qui malheureusement au-delà de ses effets de styles sonne comme une coquille à moitié vide.  Certains.es diront dans les commentaires que Glow On a les défauts de ses qualités, et ils auront surement raisons. Un des groupes les plus inventif, expérimental et rafraichissant de la scène Punk-Hardcore (au-delà de la hype qui l’entoure), et pourtant rien n’y fait depuis NonStop Feeling, je n’y prend aucun goût. Turnstile est un groupe clivant et il le restera encore avec Glow On. Maintenant c'est à vous de voir si ça vous transcende ou pas...

photo de Freaks
le 27/08/2021

44 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 27/08/2021 à 09:24:23

Bonne chronique, je comprends tout à fait ton point de vue Freaks.
De mon côté je n'adhère pas à tout non plus, en effet ils sont peut-être allés trop loin dans certaines escapades nian-niantes. Mais pas mal de titres rattrapent ces erreurs 😊

cglaume

cglaume le 27/08/2021 à 09:43:58

Ça risque de danser méchamment la gigue dans les commentaires haha

Tookie

Tookie le 27/08/2021 à 10:13:47

Ce qui est plaisant chez Turnstile, c'est cette capacité à s'en battre les couilles.
(Je pense que l'idée de dire "les étiquettes très peu pour nous" est sincère parce que ça se vérifie depuis leurs débuts).

Ils font la nique aux obtus qui voient, écoutent, font du "hardcore" (au sens super large) de la même manière depuis 40 ans en suivant à la lettre une recette qui ressemble à une accumulation de clichés (pas déplaisante hein, j'vais pas cracher sur mes range-disques) dont de nombreux fans du genre ne savent pas se détacher.

Il en faut des mecs comme ceux de Turnstile. Et ça donne des trucs vraiment cools. Ça blaire bon les années 90s tout en étant bien dans son époque. C'est bouffi d'énergie, ça donne la patate et c'est en plus très facile d'accès (j'ai réussi à convertir la famille, c'est dire). Chose qui n'est absolument pas péjorative à mes yeux.

Turnstile c'est aussi la positive attitude. Voilà aussi quelque chose qui ne se marie pas avec la mentalité du milieu où faut montrer combien on est méchant, dur, costaud.
D'ailleurs j'adore cette pochette rose-bonbon qui est  une moquerie bien plus fine qu'un gros doigt d'honneur ou une insulte à ceux qui méprisent leur approche de cette musique.
Mais oui parfois, putain...ils savent pousser au soupir : ils sont chiants.
Fort heureusement, ça donne aussi beaucoup de moments de plaisir qui ne vieillissent pas et qui ne vieilliront pas.

pidji

pidji le 27/08/2021 à 10:29:04

"Mais oui parfois, putain...ils savent pousser au soupir : ils sont chiants.
Fort heureusement, ça donne aussi beaucoup de moments de plaisir qui ne vieillissent pas et qui ne vieilliront pas."

C'est ça : on ne peut pas leur reprocher de faire ce qu'ils veulent ! Et en live, c'est quand même sacrément bonnard.
Donc peut importe si l'album est inégal, globalement c'est un groupe nécessaire dans le HxC !

Tookie

Tookie le 27/08/2021 à 10:31:14

D'ailleurs, on avait fait sacrément la gueule avec "ALIEN LOVE CALL" mais je trouve qu'il se fond très bien dans l'album !

Freaks

Freaks le 27/08/2021 à 11:20:12

Euh Tookie comme tu fais des chroniques en guise de commentaires tu peux revenir non ? aha ;)
Tursntile, ça change de certains et pesants stéréotypes c sûr.. 
Et oui ! Inégal c'est le mot qu'il m'a manqué pour qualifier cet album ;) 

Freaks

Freaks le 27/08/2021 à 11:21:34

Parmi d'autres hein ! :p

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 27/08/2021 à 12:56:42

Merci d'enlever le terme HxC de ce truc car malgré les arguments de Toolkie qui a son oncle d'Amérique dans le groupe, probablement, car ça n'en ai pas. Ou sinon les étiquettes ne veulent plus rien dire et toutes nos kro auront "musique" dans la case "style". C'est de la Pop Rock américaine point. Singer Police ne fait pas un album de Punk. Le truc "easy listening on s'en balek", aurait pu être sympatosh mais le son est horrible en plus.

Troll

Troll le 27/08/2021 à 13:37:20

Sinon le lien vers Amazon c'est aussi pour s'affranchir de l'éthique hardcore ? 😁

cglaume

cglaume le 27/08/2021 à 14:15:19

Haha, bien joué :D

Tookie

Tookie le 27/08/2021 à 14:43:34

@Troll : C'est uniquement pour récupérer des tunes sur le zine pour que j'aille voir mon oncle.

@Crom : Le Hardcore ça va quand même bien au-delà de Biohazard, Sick of it all ou n'importe quel tatoué XXX. J'vais pas t'apprendre ça. Que ça te plaise ou pas (et sans parler de mentalité, d'éthique, d'attachement à une "scène" ou même de style vestimentaire pour ceux qui ont besoin de se distinguer ainsi), le terme convient à énormément d'artistes dont les créations découlent de la scène hardcore (y compris ceux qui font de l'émo, du post-hardcore 90's).
(C'est comme le metal : tu peux déjà difficilement comparer (musicalement entre autres) le néo-metal de Deftones avec le death-metal de Suffocation. Et pourtant tu les retrouves dans les mêmes bacs, les mêmes festivals, et pourtant, globalement, c'est la même grosse sphère "METAL".
Turnstile fait partie de l'univers hardcore mais j'vais pas m'user à te l'expliquer vu que tu as décidé que ça ne serait pas le cas.

Enfin, les prochaines chros pourraient toutes avoir uniquement le terme "musique" en guise d'étiquette, que ça ne serait pas valable pour les groupes de "crust".
(Ça c'était gratuit)

pidji

pidji le 27/08/2021 à 14:55:44

@Troll : haha oui, c'est exactement ça 😁
@Cromy : J'ai l'impression que tu fais une fixation sur ce groupe 😛 Pour le coup, même si ça part dans tous les sens, garder le terme hardcore semble évidement, "Pop Rock" faut pas déconner quand même 😎 "rock hardcore" pourquoi pas !

Dams

Dams le 27/08/2021 à 15:28:55

@Tookie, tu as tout expliqué, bien vu !

Crom

Crom le 27/08/2021 à 16:48:11

Ben si j'aimerais bien qu'on m'explique ce qui reste de HxC sur ce groupe, sérieusement car à part quelques riffs qui traînent par ci par là... Le HxC fait partit de la grande case du Punk. Il en déjà est une évolution. C'est une musique urbaine, tendu, agressive, noir ou dénonciatrice. Et ce dans toutes ses déclinaisons. Je fais une fixette sur walou. Quand Bad Brains font du reggae, il ne font pas de HxC, c'est limpide. Ils n'en ont plus aucune caractéristiques de forme. Après que l'étiquette soit récup ou encore brandie par des combos sans plus aucun rapport, ça s'appelle du business. Ou expliquez moi juste en quoi c'est un album de HxC au lieu de botter en touche ou de troller, un travers qu'on me reproche alors que cela ne m'arrive que très rarement.

Crom

Crom le 27/08/2021 à 16:55:06

J'en rajoute encore une couche. Le HxC, c'est aussi une éthique hérité du punk. Et vu ce que Freaks a dit de celle du combo pour sa promo... Il reste pas grand chose au combo pour mériter l'étiquette.

Freaks

Freaks le 27/08/2021 à 17:42:01

A y regarder en arrière dans la disco du groupe, et si on se penche juste sur le riffing et le chant, ils restent à dominante hardcore même s'il l'agrémente de plein d'autres influences. Perso l'appellation ne me gêne pas à partir du moment ou tu cales hipster devant :p car oui il y a clairement un coté récup et édulcoration. Après c'est juste une question de point de vu ;)

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 27/08/2021 à 18:14:00

"Pourquoi ce sont les galettes de merde qui récoltent le plus de commentaires crétins ?": ça on peut dire que c'est une phrase Hardcore, c'est à dire qu'elle est violente, explicite et excessive. Mais hardcore mélo car il y a une ponctuation. C'était juste pour alimenter le débat. Pour redevenir un minimum professionnel car nous le sommes tous ici, évidemment, j'ai jamais trop pigé le terme "hispter" . Il est synonyme de "bléca" , "branché" , "dans le vent" ?

Freaks

Freaks le 27/08/2021 à 18:28:11

J'utilise très peu ce genre de terminologie, jtrouve que c'est tjrs un peu réducteur. Après jme suis laissé tenter pour une fois.
Oui Cromy ! Hipster c'est souvent un mec, citadin, branchouille,  cultivant une image rétro et qui achète sa bière ds la petite brasserie qui vient d'ouvrir :p En gros hein ! ;) 

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 27/08/2021 à 19:14:14

P'tain suis un demi-hipster alors ???? Un mec (mais qu'est-ce qu'un "mec" socialement parlant, j'veux dire dans BIBA quoi ??), à moitié citadin, rétro (ça fait presque 30 ans que je m'habille pareil, en noir donc), et j'achète ma bière dans les petites brasseries mais seulement à moitié car j'ai pas la paie pour suivre sinon. En plus je suis tatoué et vaguement barbu. C'est grave Herr Doctor ?

papy_cyril

papy_cyril le 27/08/2021 à 21:49:48

Crom : le crâne rasé, la barbiche, les tatouages, il te manque les chemises à carreaux...

Freaks

Freaks le 27/08/2021 à 22:21:29

Bah moi j'appelle ça un déni aha ;) Assumes ton ptit kiffe pour Turnstile, tu t'en portera bien mieux.. :p

Carcinus

Carcinus le 29/08/2021 à 18:16:59

J'aime bien cet album moi. En fait, si on est connaisseur du milieu HxC (ce qui n'est pas mon cas), on a sans doute un affect qui dépasse la définition musicale, comme les arguments de crom cruach : une musique dénonciatrice, y'a l'éthique qui rentre en jeu, l'attitude, bref, c'est pas ce qu'on entend de turnstile ça, c'est ce qu'on peut lire sur leurs interviews, de ce qu'ils disent, ou alors quand on décrypte les paroles et qu'on réfléchit sur leur sens (franchement combien on est en france à faire véritablement cet effort, soyons honnêtes, est-ce que ça en vaut vraiment la peine).

Ou alors on peut en parler en terme musicaux plutôt : le côté crossover qui enlève tout ce qui fait le côté cru du hardcore, mais comme disait tookie, c'est pas parce que c'est mixé avec d'autres styles qu'il n'y a pas un minimum de hardcore pour autant. Perso les morceaux de cet album-là me font penser à Foo fighters, à deftones aussi.

Dams

Dams le 30/08/2021 à 12:48:46

Le terme fusion me vient de plus en plus à l'esprit, j'entends du Beastie Boys, Leeway, un zeste de RATM ou de RHCP époque Uplift Mofo.

Après l'intégrité HxC de nos jours, pas sur que tous les gars du NYHC ou ailleurs soient en phase avec leur propos... Tout le monde n'est pas Roger Miret malheureusement. 

Grouchi

Grouchi le 01/09/2021 à 09:33:52

Quand je lis tous ces commentaires sur "l'éthique", l'héritage etc je me dis que certain sont bien conservateur.. ca fait plus de 20 ans que j'écoute tout type de musique un peu velue, j'ai toujours été sidéré par les pseudo spécialistes qui se prennent au sérieux quand ils "analysent" la musique, le style etc. Bref bullshit total, le seul juge c'est l'oreille, ca te plait , ca te fait bouger les orteils, banco et c'est le seul principe valable pour moi dans le milieu. J'adore cet album qui dépoussiere un peu les vieilles esgourdes.

Freaks

Freaks le 01/09/2021 à 12:56:39

@Grouchi: A mon sens la sensibilité musicale n'est pas qu'une histoire d'oreilles, ni d'appréciation brute de l'œuvre. Il y a plein d'autres choses qui rentrent en ligne de compte. L'éthique défendue par un groupe peut très bien en faire partie, de surcroit quand tu sais que cette scène est naît précisément à partir de cette question. 
Mais bref! l'essentiel Grouchi c'est que tes orteils s'y retrouvent ;)

Grouchi

Grouchi le 01/09/2021 à 22:14:03

Freaks oui avant (il y a longtemps) j'avais aussi ce genre de lubie. Et puis j'ai grandi.

Freaks

Freaks le 02/09/2021 à 13:14:58

@Grouchi: Cette méprisante remarque me laisse vraiment à penser... Nan jdéconne Aha! C'est insultant, pauvret et parfaitement mesquin comme effet de hiérarchisation. Mais à part ça, et pour rester courtois et constructif, je peux te recommander tout un pan de la sociologie de la culture, et pas la culture jeunesse hein!... ;)

Freaks

Freaks le 02/09/2021 à 13:17:10

Aussi en insinuant que j'étais un petit attardé, tu pouvais pas me faire plus plaisir :p
Merci pour ça ;)

korbendallas

korbendallas le 02/09/2021 à 20:30:55

@tookie, il y a quand meme bon nombres de groupes HxC avec une positive attutude  ... Betrayed, The first step, Change, Have Heart, Tuning, Be well, Praise, Give ... et plein d'autres. Et effectivement, Turnstile est dans l'esprit aussi.

Après, Hardcore ou pas hardcore, le débat est sans fin ... Il y en a mais pas que ... ils viennent de là, c'est sur ! 
Est-ce qu'on aurait le même débat sur Hatebreed ? Hardcore ou metal ? Biohazard pareil ... 

Tookie

Tookie le 02/09/2021 à 21:02:55

@korben dallas : c'est en effet ce que je dis. Il y a tout un pan du hardcore depuis...25 ans qui a largement dépassé le hardcore des origines...on peut ne pas l'apprécier, mais on ne peut pas l'ignorer sous prétexte d'avoir une vision de "puriste" en n'acceptant pas ce qui déborde des canons du genre...qui a parfois s'en défaire pour briser la monotonie sur un LP.
Comme l'a été le punk d'ailleurs...
Tout n'y est plus nécessairement noir, revendicatif, c'est... l'évolution. Le darwinisme musical : le metalcore n'a pas su évoluer, il se meurt. Heureusement que le hardcore n'a pas eu ce triste dessein artistique.

Tout à fait : hatebreed, hardcore ou métal ? Ça kicke et y'a des éléments thrash. Est ce que ça en fait un groupe qui ne fait ça que pour le business ? Du coup s'ils ne sont pas coreux ou metalleux puisque que pas complètement l'un ou l'autre, ils sont quoi ?


korbendallas

korbendallas le 03/09/2021 à 11:00:52

On est d'accord ! Le côté positif est même plus vieux que 25 ans, "Bonds of friendship" d' Insted, par exemple, ça date de 1986 ... la même époque qu'Agnostic Front quoi :)
Il y a tout simplement plusieurs courants dans le hardcore qui existe depuis les origines, que ce soit avec un côté négatif ou positif ... par contre je pense que la version "négative" c'est beaucoup plus développé dans le style depuis qu'il fricote avec le metal justement !

nuttwerk

nuttwerk le 06/09/2021 à 01:29:48

album génial. le côté promo/mainstream on s'en ballec... ils clivent en leur temps comme refused l'a fait, snapcase, ou surtout Bad Brains (c'est le son le plus évident qui m'est venu à l'esprit à l'écoute de cet album de turnstile : les albums des dreadeux à partir de I against I. Exemple le son de guitare rappelant éminemment Secret 77). Merci à eux pour cette galette tout en fraicheur! 

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 06/09/2021 à 18:56:59

La vache, comparer ce groupe avec Bad Brains (comment peut-on faire un quelconque rapprochement avec la folie de HR and Co ?) et Refused, qui faisaient consensus depuis leur premier Ep, au contraire, du moins pour les quadra bien tassés, est un peu cavalier.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 06/09/2021 à 19:02:39

Snapcase n'a jamais clivé non plus et mis tout le monde d'accord avec un Lookinglasself sec comme un coup de trique en 93 (ou pas loin). Manque plus que citer Helmet et son Meantime pour les comparaisons sous champignons.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 06/09/2021 à 19:15:16

Korben: y'a pas franchement de débat à avoir sur Hatebreed quand tu les as vu en Live. C'est de la bouse. Mais j'ai bien pigé que l'évolution du HxC, c'est faire des tubes radio... Monde de merde donc. Heureusement que la scène Fastcore ou Powerviolence existe encore pour laver les oreilles de cette mièvrerie rosé pamplemousse Tourtel. L'aseptisation est à la mode. 

Tookie

Tookie le 06/09/2021 à 20:36:01

"L'aseptisation est à la mode". : au moins autant que de se la jouer rebelle en montrant ses dents ou un pec sur une photo de profil FB...

cglaume

cglaume le 06/09/2021 à 21:50:30

Bon, il ne reste plus qu’une option dans l’impasse où se trouve ce débat : concours d’avalage de vache qui rit. Le premier qui vomit a tort.

Crom

Crom le 07/09/2021 à 07:33:56

Montrer ses dents, ça fait rebelle ? Je ne comprends décidément plus du tout les codes de la jeunesse actuelle. Je vais me photographier en cycliste moule teub tiens, ça fera le mec clean.

pidji

pidji le 07/09/2021 à 08:39:34

+1 pour Cglaume 😝💋

Tookie

Tookie le 07/09/2021 à 09:36:33

Gavé pas tout ça, j'avais opté pour une autre solution il y a quelques mois en cessant mes activités sur ces pages, j'en ferai de même pour les commentaires.
Le malheur d'internet c'est que même les personnes qui ne sont pas concernées par un sujet finissent par donner leur avis. Et quand on est pas concerné, on ne peut pas le faire de manière pertinente. Coreandco est contaminé et je fais l'erreur de mettre une pièce à chaque fois. Mea culpa, on ne m'y reprendra plus.

Crom

Crom le 07/09/2021 à 10:15:23

C'est exactement ce que je me disais en réalité: voilà pourquoi j'ai fui les forums. Comme quoi, la pertinence d'un avis est relatif ou pour faire plus limpide:  on est toujours le con d'un autre. Après c'est que de la musique, faut pas se mettre la couille au gratte bouillon: y'a la mort de Belmondo de vachement plus importante par exemple, je pense.

Freaks

Freaks le 07/09/2021 à 12:31:54

Oui il y a bien plus important Cromy, tu n'as pas complètement tort.. La fracture sociale en milieu hardcore, et dont se rendent complices des groupes comme Turnstile par exemple mouaha ! :p Jdeconne hein! ;)

Freaks

Freaks le 07/09/2021 à 12:33:54

Et pour ma part Lapin, j'ai assez dansé comme ça ;) 

nuttwerk

nuttwerk le 11/09/2021 à 00:12:42

@ crom-cruach : je ne compare pas le style, la folie, la technique, la violence, ou le style vestimentaire... mais la démarche de proposer un album sortant des sentiers, tels que le furent a shape of punk to come, end transmission ou I against I... c'était clivant à leur époque entre puristes (genre toi avec a lookinglasself et les premiers refused) et les plus curieux et ouverts. Et pour Helmet, ce serait plutôt Betty. Je pourrais même ajouter Agnostic Front et someting gotta give. Comparaison garantie sans champignons.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021