Turnstile - Nonstop Feeling

Turnstile - "Nonstop Feeling "
chronique Turnstile - Nonstop Feeling

Bon, apparemment je suis encore à la bourre d’une voir deux guerres, et voila que je découvre sans préliminaire cet OVNI venu tout droit des Amériques appelé Turnstile, combo originaire de Baltimore, composés de compères qui connaissent déjà bien le métier (Angel Du$t, Mindset, Trapped Under Ice...).

 

Ils débarquent avec leur premier album NonStop Feeling, après deux Eps largement plébiscités et ovationnés.

La machine à remonter le temps Turnstile nous ramène tout droit au meilleur des 90’s, alors sors ton short en jean, ton bandana et ton t shirt sans manches et laisse toi groover sur NonStop Feeling ! Cet album est complètement marginal, et frais à la fois ! Du kitsch, de la verve, du two step, des chants, des effets de mauvais gouts, du thrash, bref en gros un espèce de mega crossover qui vous renvoie directement à l'époque baladeur Sony autoreverse !

 

Difficile de garder le fil dans ce foutoir, on passe d’un style à l’autre sans complexe et sans règle, on reste bien évidemment toujours dans une veine metal/hardcore, quoique... Mais nos bons hommes ne s’entichent pas de manières et de stéréotypes, on pisse à tous les rateliers, du groove quasi néo metal, aux chants pop surfaits d’effets vintag , en passant par le bon two step de la grande époque ; Turnstile se montre versatile, à la manière d’un schyzophrène tout à fait alerte de sa condition.

 

Cet album renferme pas mal de titres paradoxaux,  mais toujours avec une crédibilité légitime et une énergie des plus convaincantes. Brandon Yates, qui officie au micro, nous sert aussi un florilège de gimmicks allant de Red Hot Chili Peppers à Warzone en passant par Rage Against The Machine, et nous transporte dans un univers des plus 80’s lorsqu’il sort sont Delay d’une époque depuis si longtemps révolue ... Vous l'aurez compris, le mot d'ordre est clairement "No limit", un exercice des plus périlleux si manipulé sans savoir faire, mais Turnstile, sans prendre de pincette, ne fait aucune faute et convainc par son aisance !

 

Ce pot pourri pêchu des 90’s plaira ou décevra mais ne laissera personne indifférent, c’est certain. Personnellement j’ai été conquis, sûrement touché par ces tas de sensations de nostalgie qui ont été éveillées en moi, mais aussi convaincu par le plaisir que ces types transcrivent dans leur musique, avec ce Groove irrésistible, cette crédibilité et cette autodérision... C’est un gros coup de coeur et une énorme bouffée d’air frais que ce Nonstop Feeling.

photo de Biflam
le 07/05/2015

7 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/05/2015 à 12:13:51

J'adore les marginaux et le côté foutoir ne me gênent pas s'il y a un minimum de cohérence de l'ensemble ce qui n'est pas le cas... et puis le chant est horrible. Comprends pas l'engouement pour ce groupe. Un pot vraiment pourri pour moi.

daminoux

daminoux le 07/05/2015 à 13:34:51

bah tu es dure mon crom c'est quand mème plus excitant que le dernier AF. du fun du fun du fun. voila le résumé de cette album. pacontre j'aurais plus cité leeway que RHCP et RATM.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/05/2015 à 13:39:06

Carrément pas perso, : le dernier AF les défonce à cloche pied, un bras dans le dos. Bon Leeway me gonfle aussi faut dire...

pidji

pidji le 07/05/2015 à 13:59:49

J'avoue ne pas avoir été emballé non plus, mais je comprends que ça puisse plaire ^^

gromatou

gromatou le 10/05/2015 à 15:46:44

Ben, Crom, j'aurais peut être dit la même chose que toi, en écoutant un peu sur le net, ça m'avait paru intéressant mais sans plus, c'est vrai la voix pas terrible sur CD, mais est ce qu'on demande à un chanteur de hardcore de savoir chanter...?du coup, je les ai vu deux fois cette année, dont la dernière à Lyon y'a pas 15 jours, et franchement c'était énorme un des meilleurs concerts hardcore que j'ai fait depuis un paquet d'années, oui ça pue les années 90, ce mélange de Snapase, des passages bourrins aux vocaux hip hop, leur bassiste et batteur qui déchirent, leur chanteur surexcité, leur énérgie, je crois que c'est la sensation hardcore ricain du moment, ils ont un truc qui les démarque du NYHC ou tout se ressemble plus ou moins.(et pourtant je vénère A F), comme quoi, les goûts et les couleurs...

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 10/05/2015 à 20:22:04

Je dis pas : avec 12 bières dans le cornet, torse poil avec les gars dans le pit....

mcmetal

mcmetal le 21/05/2015 à 10:00:39

du hardcore frais avec ce coté mucky pup par moments ,un must

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...
  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • BRUTUS au Point Ephémère à Paris le 29 avril 2019